Balcon en septembre : prolonger l’été

On a eu beaucoup de chance avec ce doux mois de septembre ! L’hiver est déjà là mais vous avez pu faire le plein de récoltes et de graines pour l’année prochaine ! Petit panorama des choses à faire en septembre (et il n’est pas trop tard en ce début du mois d’octobre). Une petite astuce dans cet article : prolonger les récoltes de tomates en les bouturant.

Récolte de maïs

3 maïs Glass gem, dont un attaqué par les charançons (gentilles bébêtes !)

Sur les deux variétés (« Glass gem » et maïs doux « double Standard »), une seule a perduré : le magnifique Glass gem.

Comment on s’en sert ? Laissez sécher les épis, récoltez les grains une fois secs (mettez-les dans un bocal, vous pourrez même les admirer pendant vos petits moments de down !) et faites des pop-corns !

De beaux grains bien luisants !

Récolte de patates

  • Attendez que les pieds soient secs pour récolter.

Je n’ai récolté que dans un sac (j’en ai 5 en tout) avec les belles de Fontenay. Voir mon article sur les patates pour savoir comment les cultiver sur un balcon. Le résultat n’est pas folichon ! Absolument aucune patate n’a poussé dans la paille, uniquement dans le substrat de terreau. On verra sur les prochains sacs ce que ça a donné !

Comment on s’en sert ? Les nettoyer et les conserver à l’abri de la lumière. À consommer sans modération !

Petite grenaille, belle de Fontenay

Attendre mars pour effectuer de nouveaux plants de patates. Chic, cela me libère de la place pour les choux d’automne.

Tournesol

À droite j’ai gratté les étamines et surprise : les graines apparaissent !
  • Coupez les têtes et grattez les étamines, la graine est dessous !
  • Récoltez et dégustez en graines germées par exemple.

Mes graines sont vides, je suis déçue…

Framboises

10 framboises chaque jour que Dieu fait. Le rêve !

Picorez et dégustez !

Tomates cerises

Pareil !

  • Récoltez-en aussi pour garder les graines. Ça va être le cas pour mes tomates poires jaunes : au printemps j’avais fini mon sachet de graines ! Mais je suis contente, j’en ai plein en formation (avec les degrés Celsius qui viennent de chuter, j’ai bien peur qu’elles n’arrivent jamais à maturité !).
Une autre ipomée qui se la pète en faisant des apparitions impromptues dans mon article !

Comment on fait ?

  • Coupez en deux la tomate (votre plus belle) et extrayez les graines.
  • Plongez-les dans l’eau pendant deux jours (la gélatine située autour de la graine va se détacher).
  • Rincez soigneusement les graines et disposez sur une assiette (le papier absorbant colle aux graines donc à éviter) et à l’ombre.
  • Une fois les graines bien sèches, mettez-les dans un sachet.

Bouturer les tomates

Prélèvement d’une branche de tomate poire jaune avec coupe des feuilles à gauche.

Vous n’avez pas eu assez de production ? Les plants de tomates bouturés donnent beaucoup plus vite qu’un jeune plant car ils ont l’âge de la plante mère ! Je teste cette année.

Comment on fait ?

  • Coupez une branche (avec des fleurs dessus ou non).
  • Enlevez un tiers des feuilles.
  • Plongez dans l’eau pour faciliter le développement de racines (ou directement dans la terre si vous voulez).
Et hop, on fait trempette avec bébé chlorophytum le temps que les racines apparaissent !
  • Repiquez votre plant dans la terre dès l’apparition de nouvelles racines. Bientôt vous aurez des tomates directement sur un petit plant ! Vu que les températures se sont rafraîchies, vous pouvez mettre vos nouveaux plants de tomates dans un pot à l’intérieur, ils devraient donner même cet hiver paraît-il.

Repailler et mettre du fertilisant

Votre terre est fatiguée après tous ces légumes gourmands d’été ! Veillez à remettre votre fertilisant avant de repailler (ça vous évitera que dès qu’il flotte votre matière organique se fasse la malle !).

Ceci n’est pas du caca de cochon d’Inde ! Il est tellement photogénique… !

Allez, il ne vous reste plus qu’à faire vos semis pour cet automne-hiver et vous êtes bons (et deux-trois petites tailles par ci par là !).

Début de semis : choux pe-tsaï, brocolis, pack choï, épinards et radis noirs

Un commentaire sur “Balcon en septembre : prolonger l’été

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :