Vente de Chlorophytum comosum (5 €)

Chlorophytum comosum

La plante à adopter chez vous ! (Frais de port inclus dans le prix)

8,00 €

C’est avec une joie non dissimulée que je déclare ouverte ma pépinière. Je vais vous proposer au cours de l’année des plantes à la vente.

Je commence avec la vente d’une plante bien connue de nos intérieurs : le chlorophytum comosum. C’est une plante très robuste qui supporte les oublis d’arrosage et les approximations des jardiniers débutants.

De la famille des liliacées (oignon, ail et échalote), son feuillage panaché semblable à des rubans souples retombants apportera de la clarté à votre pièce !

Avec le chlorophytum vous pourrez assainir l’air de vos intérieurs, c’est aussi une très bonne plante adaptée pour les terrariums !

Fiche d’entretien

Voici une fiche d’entretien pour vous aider à bien vous occuper de votre petite protégée une fois arrivée à la maison.

Petits plants fraîchement rempotés qui n’attendent plus qu’une nouvelle maison !

Emplacement :

  • À placer près d’une fenêtre ensoleillée mais pas de soleil direct : imaginez-la dans la forêt tropicale, son milieu naturel, où la lumière est filtrée par les frondaisons.

Bien dans son pot :

  • Moitié terreau, moitié terre de jardin et en option 1 ou 2 centimètres de graviers pour que l’eau ne stagne pas à l’intérieur du pot. Si vous êtes un urbain et que vous n’avez pas la possibilité d’acquérir des seaux de gravier, du terreau suffira.
  • Rempotage tous les trois ou quatre ans. Le rempotage consiste à vider l’ancien substrat et à remettre la plante dans un pot un peu plus grand avec un nouveau terreau.

Entretien :

Chlorophytum fraîchement taillé (couper les extrémités sèches)
  • Elle supporte mieux la sécheresse qu’un excès d’eau ; arrosez régulièrement mais sans excès.
  • Au printemps et en été, arrosez une fois par semaine pour maintenir le terreau toujours humide.
  • En automne et en hiver, espacez les arrosages : attendez que le sol soit sec en surface avant d’arroser à nouveau. Les arrosages sont réduits parce que les températures extérieures sont plus basses : même si elles vivent à l’intérieur, nos plantes vertes ont un cycle qui respecte les saisons.
  • Apportez de l’engrais au printemps et en été si vous trouvez que votre plante manque de vigueur

Les principaux maux :

Elle ne craint ni le vent, ni la grêle, ni les sauterelles ! Mais que craint-elle alors ?

  • Le bout des feuilles s’assèche et jaunit ? C’est dû à un manque d’humidité ! Arrosez davantage voire même pulvérisez le feuillage avec de l’eau non calcaire, elle va se croire dans son éden tropical et vous fera de nouveau de belles feuilles. En attendant, il ne vous reste plus qu’à couper les bouts jaunis en taillant en biseau.
  • Si les feuilles ont tendance à perdre de leur éclat, je vous suggère de mettre la plante à côté d’une fenêtre, leur bronzage vert n’étant plus au top (la vitamine D pour les plantes on en parle ou pas ?).

Pour aller plus loin vous pouvez consulter mon article Le chlorophytum comosum, vous y apprendrez d’où vient cette plante et des petites astuces qui feront la différence pour garder votre protégée belle et en bonne santé.

Pour consulter les autres plantes disponibles à la vente, c’est ici !

3 commentaires sur “Vente de Chlorophytum comosum (5 €)

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :