Remèdes contre le mildiou

Ça fait flic floc dans nos bottes… pardon : dans nos claquettes !

Mais où est passé l’été ? Nous voilà fin juillet et il pleut à verse ! Avec cette douce chaleur, c’est un temps idéal pour aller cueillir des champignons en forêt miam, miam. Oui mais, au potager, il y a d’autres champignons qui risquent de venir troubler la fête.

Le mildiou

Quid ?

Ha ça, ma bonne dame c’est la maladie par excellence des tomates. Il s’agit d’un champignon qui profite de l’humidité et de la chaleur pour se propager. Vous le reconnaîtrez aux taches brunâtres qui apparaissent sur les feuilles (qui finiront par brunir complètement et tomber).

Tomate « soleil du Mexique » complètement attaquée par le mildiou en 2019

Pour en apprendre davantage sur les maladies automnales (oui en général il pleut en automne, pas au beau milieu de l’été !), c’est ici !

Que faire ?

Pour éviter son apparition, concentrez votre arrosage sur le pied des plantes.

Malheureusement, quand vous faites partie des belles régions françaises à mousson, je ne peux que vous conseiller de dire à la pluie de ne PAS TOUCHER AUX FEUILLES de vos tomates ok ?!

Si malgré toutes ces précautions, vos plants de tomates tombaient malades, voilà un remède efficace que j’ai testé et approuvé :

  • Le bicarbonate dans un litre d’eau.

La recette

Aloreuh, une cuillèreuh de bicArbonateuh !
  • 1 cuillerée à café de bicarbonate pour un litre d’eau et ajoutez trois cuillerées à café d’huile d’olive. Pulvérisez une fois par semaine sur les parties atteintes de la plante.
  • Pulvérisez ce traitement par temps sec, sans vent et sans pluie. Évitez le plein soleil.

Pourquoi ça marche le bicarbonate ?

L’une des nombreuses propriétés du bicarbonate est de neutraliser l’acidité d’un milieu. A priori, le mildiou (de son petit nom Phytophtora infestans) se développerait mieux en milieu légèrement acide (miam miam j’adore le citron le matin, je crois que les tomates en fabriquent !). Effectivement, la surface des feuilles et des autres organes aériens des tomates ont cette acidité naturelle favorable au développement de notre ami le champi. En modifiant l’acidité de surface, le bicarbonate de soude empêche le développement du mildiou et provoque également des dommages sur les parois de ses spores. Efficace non ?

Retour d’expérience

J’avais testé cette recette (c’était ça ou acheter de la bouillie bordelaise, mais je ne suis pas très « plante bleue ») en été 2019 en respectant la fréquence d’une fois par semaine.

Remarquez, le bleu ça ravigote !

Le résultat sur mes tomates avait été sans appel : les parties abîmées ne s’étaient pas propagées sur le reste de la plante, je les avais coupées pour la plupart et mes pieds de tomates étaient repartis de plus belle !

Mes beaux plants de tomates en 2018.

Les maladies des plantes vous intéressent ? Le cours magistral se trouve ici !

Les pucerons vous embêtent ? Cliquez ici !

2 commentaires sur “Remèdes contre le mildiou

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :