Des nouvelles du balcon en janvier

« Oh mais y a plus de saisons ma brave dame ! », « Noël au balcon, Pâques au tison ! », « C’était mieux avant… ». Oui toutes ces phrases rébarbatives qui font avancer le débat, vous les avez toutes entendues en ce moment de l’année, au sortir de la boulangerie, au coin du bureau de tabac, ânonnées par les mamies du 21e siècle. N’empêche que les températures sont plutôt clémentes et j’ai donc voulu vous emmener voir ce qui pointait le bout de son nez en cette fin janvier.

Du côté des aromates

L’estragon qui a grillé et la ciboulette qui a disparu, sont-ils encore là ?

20180123_151126.jpg

En soulevant le paillage, voilà ce qu’on découvre :

 

Le persil géant d’Italie semé cet automne s’est bien développé :

20180123_150347.jpg

 

Et pis Fanny ?

La saison des fèves est quelque peu passée (mais il y a encore quelques gourmands qui mangent de la galette !) mais Fanny et ses copines continuent de grandir à vue d’œil (si, si, tous les jours je les mesure et elles prennent pas loin d’un mètre par nuit !).

On peut constater que la culture dans mon pot couleur artichaut est bénéfique, la terre est plus fertile et les pieds de fèves sont plus grands.

Et les légumes ?

Moi qui déplorais de ne pas avoir de légumes sortant de l’ordinaire, voilà que je me rends compte hier que mes choux brocolis ont poussé. Pour mes épinards en revanche, les semis ont fondu…

20180123_150400.jpg
Choux brocolis « early purple sprouting »

Qui veut de la salade ?

Et non ceci n’est pas de la roquette mais du chou Mizuna (qui se mange comme de la salade). Note à moi-même : en semer davantage la prochaine fois parce qu’un seul pied pour me nourrir, c’est un peu light.

Un balcon aux allures champêtres

Rappelez-vous, cet automne j’avais semé des coquelicots, du bleuet et un mélange de fleurs des champs. Comme les températures étaient clémentes, j’avais pu constater qu’une semaine après tout ce petit monde sortait de terre. Heureusement, lorsque la bise est arrivée, toutes ces jeunes pousses se sont mises au repos, bien protégées par la paille. Vous imaginez, j’aurais pu avoir des coquelicots en décembre ? (« Oh ! Comme c’est cocasse, un vrai pays de cocagne ce balcon, n’est-ce pas Henry ? »)

 

Et ma jardinière d’octobre ?

20180123_151151.jpg
De gauche à droite sur la photo (au premier plan) : les campanules, les œillets de poètes, l’heuchère, qui fait un peu la tête, et les pensées !

Ce qui tire son épingle du jeu dans cette affaire, ce sont surtout les pensées qui n’ont cessé de fleurir et qui fleurissent toujours, même si elles boudent et qu’elles tournent leurs corolles vers l’est. Les campanules ne sont pas en reste et vont refleurir. Ma plus grande surprise ce sont surtout les œillets de poètes (les fleurs roses sur la photo) ! Pour ce qui est des chrysanthèmes et autres fleurs de cimetière, ça n’a guère fleuri longtemps, peut-être trois semaines, alors que les plantes étaient grandes et en mesure de faire se succéder des fleurs.

 

Qu’en est-il des récoltes ?

En ce moment je récolte surtout des graines, d’ailleurs, j’ai pas mal de graines d’œillets d’inde nains si ça intéresse quelqu’un n’hésitez pas, sur place ou à emporter, c’est comme vous voulez !

20180123_151939.jpg
Longues graines effilées d’œillet d’inde nain

4 commentaires sur “Des nouvelles du balcon en janvier

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :