Les objectifs du mois de mars

C’est le mois de l’année pendant lequel le jardin commence à se réveiller : de nombreux arbustes bourgeonnent et, dans les starting blocks, le forsythia d’une floraison jaune lumineuse annonce le printemps.

20180224_153218.jpg
Fleur d’un jaune éclatant du forsythia

Avec les températures qu’on a eu ce mois-ci, il va être difficile de se projeter jardinant dehors ! C’est pourtant ce qu’il va se passer (si les incontournables giboulées de mars nous le permettent) vers la fin du mois car des périodes de gel peuvent encore se produire avant le printemps (21 mars pour les oublieux).

Quoi semer ? Quand ? Où ?

Pour moi, ça a toujours été un sacré casse-tête d’essayer de savoir quelle période était la plus propice au semis de telle ou telle plante, de me représenter son évolution pour savoir quand auront lieu les récoltes et enfin, si elle supporte les semis en extérieur (on ne va pas se mentir, c’est toujours plus simple de semer en place plutôt que de repiquer trente-six fois une plantule). Je vais donc être la plus claire possible !

Aux alentours du 10 mars

  • Début mars : les semis en intérieur battent leur plein. Plus précisément c’est aux alentours du 10 mars que vous pouvez faire une deuxième vague de semis de tomates (vous pourrez en déguster jusqu’à fin août).
  • Vos intérieurs fleureront bon la Provence : c’est le moment de semer les poivrons, piments et aubergines. Vous les repiquerez tous au jardin en avril.
  • Le gel a fait des ravages ? C’est mon cas avec le vent qui a fait s’envoler les voiles d’hivernage de mes plants de fèves. Ils sont donc restés sans défense et ont gelé pour la plupart… Faites des semis de rattrapage en pleine terre de fèves (voir et revoir cette opération dans Fin novembre, j’ai la fève !) et de petits pois (surveillez la météo quand même !) pour une récolte en mai-juin.
20180224_153102.jpg
Les narcisses prennent le soleil !

Aux alentours du 19 mars : dehors les semis !

  • C’est aux alentours du 19 mars, quand vous aurez constaté que les températures auront augmenté, que vous pourrez semer en pleine terre de la verdure en folie : roquette, laitues, le mizuna (oh non, encore de la salade au menu !). L’avantage des cultures de salades c’est qu’elles sont assez rapides (notamment pour la roquette) et qu’elles ne nécessitent pas une grosse profondeur pour leurs racines : une simple jardinière fait très bien l’affaire.
  • Resemez les aromatiques tels que le persil (le mien a gelé, paix à son âme), le cerfeuil, la sauge, le thym, l’oseille…
  • Je voulais me lancer dans une culture de poireaux, des poireaux de Carentan 2 (variété rustique à pied court) et c’est aussi à cette période que je devrais les semer. Il faudra les repiquer au jardin fin juin pour une récolte en automne hiver.
  • Semez les radis (vous pourrez en semer tous les mois, jusqu’à septembre). Veillez donc bien à ne pas semer plus que nécessaire puisque vous échelonnerez les semis sur toute l’année (ou presque !). Vous pourrez refaire des semis tous les 15 jours trois semaines.
  • Semez les navets de printemps (navet jaune boule d’or) et les carottes si vous en avez.

Il n’y a pas que les semis dans la vie !

  • En mars on plante les derniers arbustes et autres arbres fruitiers mais pas seulement ! C’est la période idéale pour installer les arbustes à petits fruits rouges. Vous voyez où je veux en venir ?… Allez, plus vite que ça ! On file se chercher un framboisier dans la jardinerie la plus proche (en espérant qu’ils en aient cette fois !) ! Si les framboises ce n’est pas votre truc (« Henry ? Depuis quand n’aimez vous point les framboises mon ami ? Me couvez-vous donc quelque chose ? »), les groseillers ou bien encore les cassissiers sont acceptés.
  • Lorsque le temps devient plus clément, écartez le paillis afin que la terre se réchauffe en journée (puis remettez-le le soir).
  • C’est en mars qu’on taille les arbustes à floraisons estivales (donc on ne taille surtout pas les forsythias et les lilas qui eux fleurissent au printemps !), comme le dit le dicton « taille tôt taille tard, rien ne vaut la taille de mars » (si c’est un dicton qui le dit alors… !) ;

Je pense sincèrement que je vais me prévoir une extension de mon balcon, tout ce petit monde ne rentrera jamais ! À moins que je ne trouve une solution !

Le mois de mars c’est le mois où on peut prendre le temps de s’extasier sur ces bourgeons bombés annonciateurs d’une vigoureuse verdure.

5 commentaires sur “Les objectifs du mois de mars

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :