Végétalisons Paris

Vous ne vous êtes jamais demandé ce que faisait la ville de Paris des végétaux qu’elle n’utilisait pas pour se mettre au vert ? Moi si ! Quand je vois les employés de la ville changer les plantations sur un rond-point, je me demande ce qu’ils font des végétaux ainsi délocalisés. Et je suis un peu peinée d’imaginer qu’elles finissent au compost. Mais ça c’était avant d’entendre parler de « Végétalisons Paris » : une belle initiative de la part de la ville de Paris qui vend les végétaux qui n’ont pas été utilisés pour le renouvellement des espaces verts… C’est l’occasion de donner une deuxième vie à ces végétaux et je trouve cela vraiment génial. En plus, la ville de Paris « vend » ces végétaux pile au bon mois pour les planter et à un prix modique : les prix s’étalant de 1 à 10 euros, pas plus.

Votre envoyée spéciale s’est donc rendue au square Louis XIII, situé au cœur de la Place des Vosges ce samedi 10 mars pour découvrir cet événement.

20180310_145456.jpg

Qui vend et pourquoi ?

Vous n’êtes pas sans savoir que Paris n’est pas faite que de béton. Vous en doutez ? Évidemment aucune commune mesure avec les villes de province et leurs espaces verts mais la nature n’est pourtant pas laissée de côté à Paris. Quelques petits mètres carrés sont réservés aux plantes : les ronds-points, les jardinières garnies sur les rambardes des trottoirs ou encore les bois et les cimetières… Levez la tête, regardez autour de vous et vous verrez que le « vert » à Paris n’est pas tombé du ciel : on a bien dû l’implanter à un moment donné pour rompre avec cette monochromie de gris.

20180310_145720.jpg

C’est le centre horticole de la ville de Paris qui fournit les plantes et qui propose ici son surplus de production. C’est pour faire face aux imprévus (météo, semis capricieux…) que le centre de production horticole produit un excédent de plantation de 2 % ce qui représente environ 50 000 plantes (ha oui quand même !). Ce surplus n’est donc pas toujours utilisé.

Des végétaux qui ont la cote ?

« Végétalisons Paris » propose principalement des arbustes, certains en pots, certains en racines nues (il était donc primordial de venir avec un sac) et quelques vivaces en godets.

Samedi 10 mars, mon équipe et moi sommes arrivées sur les lieux une demi-heure avant la fin de l’événement : il n’y avait plus de fuchsias, de lavandes et de philadelphus. Cela nous permet de constater que ce sont ces plantes en particulier qui ont le vent en poupe.

20180310_1456331.jpg

 

Le philadelphus c’est le « jasmin des poètes » ou seringat : ses fleurs dégagent un parfum très agréable. À ne pas confondre avec le jasmin étoilé (trachelospermum jasminoide) : ils ne sont pas de la même famille.

Les parisiens aiment donc des plantes qui sentent bon et dont les fleurs sont colorées (et ils ne sont pas les seuls).

 

Quels autres végétaux ?

Les autres végétaux mis en vente proposaient d’autres atouts (et peuvent vous donner des idées de plantation) : je vous les liste en commençant par ceux que je connais bien et en finissant par les inconnus au bataillon (cela ne veut pas pour autant dire qu’il faut les ignorer) :

  • Les buddleias ou « arbres à papillons », pour leurs belles grappes de fleurs qui attirent les papillons ;
  • Les forsythias, très apprécié pour leur floraison précoce d’un jaune vif ;
  • Des sédums variés : plantes grasses qui peuvent croître avec peu de terre et d’eau, très pratiques pour végétaliser un toit. Si vous avez un balcon orienté plein sud, elles s’y plairont ;
  • Des weigelias : une plante appréciée pour sa floraison longue et son feuillage souvent panaché ;
  • Le cotoneaster « skogsholmen » : arbuste dont les fruits ont la forme de petites boules rouges, il fructifie en automne. Les oiseaux se nourrissent de ses fruits et il est très décoratif pendant les mois d’hiver.

 

  • Le chèvrefeuille d’hiver (Lonicera fragrantissima) : un chèvrefeuille à port arbustif qui fleurit en hiver. Comme son nom latin l’indique, ses fleurs sont très parfumées.
  • La spirée de vanhoutte (Spiraea X vanhouttei) : un arbuste apprécié pour sa floraison généreuse en ombelle de petites fleurs blanches gracieuses.
  • Le cognassier du Japon (Chaenomeles) : un arbuste également apprécié pour sa belle floraison rose, rouge ou blanche. Il supporte tous les types de sol, ce qui est pratique en ville !
  • L’escallonia rubra : celui-ci donne une floraison d’un rose vif en été.
Escallonia-rubra-Crimson-Spire
Fleurs en trompette d’un escallonia rubra
  • Et le Symphorine ou arbre à perles (Symphoricarpos) : cet arbuste ornemental vient de Chine et est apprécié pour ses baies toutes rondes qui apparaissent en automne (comme pour le cotoneaster)

D’autres initiatives

Votre envoyée spéciale n’a pu que constater le succès de cet événement à en juger par la file d’attente pour espérer acquérir une plante.

20180310_145737.jpg

Cela m’a permis de me renseigner également sur les autres initiatives mises en place par la ville de Paris à savoir une distribution de graines le 17 mars de 11 h à 17 h dans le 4e et le 12e arrondissement. La distribution se poursuivra dans les autres arrondissements à partir du lundi 19 mars.

Les graines distribuées sont plutôt très intéressantes si vous voulez donner un avant goût de campagne.

graines à tous les étages

Pour en savoir plus : https://www.paris.fr/desgrainesatouslesetages

À très vite et jardinez bien !

Un commentaire sur “Végétalisons Paris

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :