Prévoir l’hiver

Déjà ? Mais l’été n’est même pas fini ! Vous êtes bien les seuls à être surpris. Si vous vous y prenez trop tard, comment pensez-vous que vos semis vont pouvoir faire le plein de chaleur et de luminosité ? Ha vous n’y aviez pas pensé mais regardez comme la nuit tombe tôt maintenant (21h40), imaginez cet hiver ! Pour les pauvres légumes ça sera la course contre la montre.

Novembre, la chicorée à la mâche :

« Hé, tu peux pousser ta feuille là, j’ai pas assez de lumière ! »

Et la mâche de lui répondre :

« Ma chère ne me racontez point de salades, vous prenez déjà toute la jardinière, je ne sais plus où laisser pousser mes feuilles pour ne point vous gêner ! »

Bref, autant limiter les tensions de voisinages en les semant dès maintenant.

L’avantage quand on sème maintenant c’est que vos petits légumes profitent de la lumière et de la chaleur pour croître avant que les premiers froids ne ralentissent leur croissance. Ainsi, ils seront déjà forts pour supporter le froid et pourront continuer de mûrir tranquillement.

Pensez aussi à écouter Mamie qui, toujours très prévoyante (avec une forte tendance à la projection), vous dit que l’hiver c’est demain et que son oraison funèbre c’est moi qui vais l’écrire (il faut se projeter dans la vie, c’est important).

Bon alors c’est bien beau de dire que j’ai prévu l’hiver, mais qu’y aura-t-il au menu ?

Le navet contre la tristesse hivernale

Mais c’est pas du tout moche un navet ! Bien sûr vous connaissez le navet blanc globe à collet violet mais on connaît moins le navet jaune boule d’or (qui scintille vers 17h pendant les nuits précoces de l’hiver).

Navets-boule-dor-3.jpg
On dirait presque des légumes du soleil !

Mâche, chicorée et épinard

Les trois salades de mon hiver ! Ça ne fait pas beaucoup rêver, je vous l’accorde, mais un peu de vert c’est bon pour la santé. Et puis je connais une chouette recette d’écrasé de pomme de terre que Maïté vous fait une joie de vous raconter à nouveau sur Les objectifs du mois d’août.

L’important, une fois qu’on a fait les semis c’est d’étiqueter les petits pots pour ne pas se mélanger les pinceaux (parce qu’en mars j’avais un peu trop oublié ce que j’avais semé et me suis retrouvée avec beaucoup trop de bébés aubergines et tomates sur les bras !)

20180826_194227.jpg

Allez en octobre on pourra semer les carottes ça rend aimable et ça mettra de la couleur dans vos plats. En attendant on prend soin de ses aubergines et de ses piments parce que c’est maintenant que ça donne ! D’ailleurs, j’ai fini de dépoter les petites aubergines pour leur trouver une place dans un plus gros contenant, peut-être qu’elles auront encore le temps de grandir et de fleurir avant que les mauvais jours n’arrivent ?

Et dans un mois je vous donne des nouvelles de mes semis !

20180828_081044-1.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :