Aménager son balcon orienté sud

Certaines personnes m’ont demandé de venir les aider à revégétaliser leur balcon ou leur intérieur et j’ai souhaité vous faire part de la réflexion qui m’accompagne lors de ce type de « travaux » (c’est plutôt un plaisir qu’un travail).

Étape 1 : recherche documentaire

Tout d’abord : faire une petite recherche documentaire sur le net (ou dans les livres) sur les plantes qui sont adaptées au soleil et à la négligence des jardiniers en herbe en matière d’arrosage (je m’adapte en fonction des gens qui me demandent, mais j’essaye de trouver des plantes faciles à vivre pour que les jeunes jardiniers ne soient pas trop vite déçus !).

Voici un petit résumé des plantes adaptées au plein soleil toute la journée :

  • Les aromatiques (romarin, thym, laurier, sauge, lavande…) parfait pour la cuisine tout ça !
  • Une plante pour créer de l’ombre et cacher des voisins (type bambous) et/ou des grimpantes (type clématites par exemple) pour un ombrage un peu plus tamisé : il existe des bambous aux cannes de différentes couleurs (sinon c’est un peu monotone) ; pour les grimpantes, le jasmin est parfait et sent très bon (et il garde ses feuilles toute l’année).

Clématite-Grimpante-1024x890.jpg

  • Les euphorbes donnent des feuillages intéressants et sont parfaitement adaptées à des conditions extrêmes.
  • Si vous voulez produire des fruits et légumes, les solanacées sont parfaitement adaptées au milieu ensoleillé à condition de les mettre sous une plante qui tamisera la lumière (sans quoi vous passerez vos soirées à les arroser !) : vive les tomates, courgettes, aubergines…
  • Les plantes grasses (par exemple sédums, asters…).

 

Étape 2 : quels besoins pour quel lieu ?

Le lieu de mon intervention : un balcon orienté plein sud de 10 m2 avec un olivier fraîchement reçu en cadeau, deux jardinières vides, une table et deux chaises.

Je fais comme Stéphane Marie dans Silence ça pousse et je détermine les besoins à savoir :

  • Avoir encore de la place pour pouvoir manger sur son balcon ;
  • Prévoir des plantes hautes pour cacher des voisins ;
  • Pas de plantes qui attirent trop les abeilles (hmmpf) mais des fleurs (hmhm tout cela ne m’a pas l’air très compatible !).

 

Étape 3 : l’achat et la mise en place des plantes

Le premier épisode de mon intervention est donc axé sur la recherche de plantes pour remplir les jardinières vides et orienter sur l’achat des prochaines plantes puisque mon amie attendait d’être livrée de contenants par ses parents (je l’ai aussi orientée sur le choix des contenants à acquérir).

A été décidé :

  • Trois fraisiers de variétés différentes dont deux remontants (ce n’est pas qu’ils remontent quoi que ce soit, cela veut dire qu’ils donnent deux récoltes dans l’année !). Les deux remontants sont la variété « Anared » et « Reine des Vallées ». Le non-remontant est un fraisier « Maras des bois » (très bonne variété).
  • Deux plantes supportant les grosses chaleurs et les oublis d’arrosage : un « liseron de Turquie » (Convolvulus cneorum) et un « Halime jaune » (Halimium commutatum).
  • Une grande plante grimpante pour cacher des voisins.
20190420_180055.jpg
Non, vous ne rêvez pas, c’est bien celle près des caddies qui sera transportée ultérieurement sur le balcon !
  • Du terreau (c’est plus pratique pour remplir les pots).
  • Des billes d’argiles (très importantes pour le drainage et pour la rétention d’eau, c’est-à-dire pour éviter que les racines des plantes ne pourrissent s’il y a trop d’eau ou pour éviter qu’elles ne dessèchent s’il en manque).

20190420_180137.jpg

 

Balcon en cours de revégétalisation :

20190420_184745.jpg
Les fraisiers sont en place !

20190420_184919.jpg

Work in progress comme on dit ! Bientôt on pourra voir le balcon métamorphosé !

 

BON À SAVOIR

Comment savoir si la plante que j’achète est adaptée à mon balcon plein sud ?

Pour l’achat de vos plantes, vérifiez :

  • Que sur l’étiquette le logo soleil est bien présent (s’il y a un logo soleil avec un nuage cela veut dire que cette plante préfère la mi-ombre, donc à éviter) ;
  • Si c’est une plante annuelle (dans ce cas, elle ne vit qu’un an et il faudra la remplacer par la suite) ou vivace (dans ce cas, elle vit plusieurs années) ;
  • La mention « feuillage persistant » (la plante ne perd pas ses feuilles en hiver) ou « caduc » (la plante perd ses feuilles en hiver). Imaginez que vous achetiez un charme pour vous cacher des voisins mais malheureusement, il est caduc donc adieu l’intimité balconnière !

dsc8388.jpg

  • La température minimum recommandée : si elle gèle sous zéro degré, abandonnez l’idée ou prévoyez de la rentrer en hiver sinon vous la perdrez.
  • Que la plante a des boutons floraux : si vous en achetez une déjà bien en fleurs vous profiterez moins longtemps de sa floraison car elle aura déjà tout donné dans le magasin.

Et si certains renseignements ne sont pas sur l’étiquette, n’hésitez pas à demander.

Cultures sur le balcon, est-ce si difficile ?

Bien sûr que non ! Il y a juste quelques petites erreurs à ne pas faire :

  • Choisissez des contenants en bois ou en poterie, bannissez le plastique ! Il chauffe très vite et les plantes qui sont dedans aussi.
  • Vous avez des pots mais pas de soucoupes en-dessous pour retenir l’eau ? Grossière erreur, la majeure partie de votre arrosage finit sur les pavés de votre balcon !
  • Prévoyez de gros contenants : l’eau reste plus longtemps dans le pot et vous avez moins besoin d’arroser. Et la plante ne s’en porte que mieux !

 

Avec tout ça, vous êtes prêts à aménager votre balcon en y rajoutant des plantes adaptées à son orientation !

20190420_180114.jpg

3 commentaires sur “Aménager son balcon orienté sud

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :