Les objectifs du mois de novembre 2019

Oh non ! Il est 14 heures et il fait déjà nuit ! Quoiqu’il en coûte, munissez-vous de votre lampe frontale et allons jardiner ensemble, ça vous aérera le cerveau !

On fait quoi ?

  • Plantez l’ail, les échalotes (pas trop profond, la pointe peut même dépasser légèrement du sol) ;
  • En région où les hivers ne sont pas trop rigoureux, semez des fèves ; vous pourrez les récolter en avril-mai au lieu de juin-juillet pour ceux qui ont des températures moins clémentes.
  • Protégez vos plantes du froid en couvrant les pots en terre cuite avec du voile d’hivernage et en couvrant les pieds d’une bonne couche de paille (ça tombe bien, j’en ai toujours un ballot sur mon balcon !) ;
  • Guettez l’éclosion de vos chrysanthèmes. Souvenez-vous dans les objectifs du mois de novembre 2018, j’avais créé une jardinière d’automne. Revoilà mes chrysanthèmes disparus pendant toute la belle saison !
20191107_134148.jpg
Bientôt l’éclosion aux pétales couleur de soleil

En revanche, j’ai bien failli perdre ma bruyère avec les températures qu’on a eues cet été. La pauvrette a presque grillé entièrement et peine à s’en remettre (elle était fringante et belle il y a un an !).

Focus sur l’infestation des moucherons en intérieur !

Quand je suis rentrée après une semaine chez moi, j’ai été accueillie par une joyeuse bande de moucherons qui dansait la sarabande dans mon studio. J’ai usé mes paumes et développé des réflexes kinesthésiques à force d’holocauste mais voilà qu’ils sont toujours là ! J’ai d’abord cru à la culpabilité d’une plante d’intérieur mourante : hélas, une fois celle-ci mise au ban de la société, l’infestation demeurait toujours. Ce n’était donc pas elle la coupable.

Voici donc quelques astuces pour vous débarrasser des moucherons et des larves se développant dans la terre de vos pots. Sur le court terme, la question de l’invasion est d’ordre esthétique. Sur le long terme, il s’agit d’une opération de sauvetage car les larves s’attaquent aux racines.

  • Mettez les plantes au régime sec (ça tombe bien, comme c’est l’automne on arrose moins). Les larves ne se développent que dans un milieu assez humifère.
  • Arrosez votre plante, cela fera remonter les larves et désinfectez la terre à l’aide d’un mélange composé de 30g de savon noir dans un litre d’eau. Vaporisez et recommencez chaque semaine s’il y a lieu (c’est le même mélange que pour les pucerons, super !).

J’espère que cet article vous aura été utile, je vous invite à consulter également les objectifs du mois de novembre 2018 et 2017 (ça évolue au fil des années et ça se complète aussi). Profitez de ces soirées pré-hivernales pour boire un bon chocolat chaud saupoudré de cannelle devant un bon film !

20181028_151543.jpg
C’est la petite avec les fleurs jaunes là-bas ! Je suis tellement émue !

2 commentaires sur “Les objectifs du mois de novembre 2019

Ajouter un commentaire

  1. Ton article tombe bien car moi aussi j’ai des problèmes de moucherons. Ils viennent du pot du vénérable caoutchouc. Je vais essayer le savon noir pour les chasser. Je suis jalouse de ta jardinière : mon chrysanthème n’est toujours pas fleuri.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :