Tout savoir sur l’Aloe vera

Vous avez toujours rêvé d’acquérir cette plante grasse dont le gel soigne presque tous les maux mais vous hésitez parce que vous ne savez pas trop comment vous en occuper ?

Pas de panique ! J’ai récemment fait l’acquisition d’un magnifique Aloe vera parce que j’aimais bien son port hérissé, mais j’étais comme vous, ignorant tout de son histoire et de ses goûts.

 

C’est qui ?

L’Aloe vera aurait des origines incertaines mais a été depuis longtemps cultivé dans les régions méditerranéennes. Ce qui nous donne un indice : il aime les sol pauvres et bien drainés (sableux). C’est une plante grasse, gorgée d’eau.

À noter : les racines de l’Aloe vera poussent à l’horizontale et non à la verticale ! Et alors me direz-vous ? Alors, un pot large et peu profond fera l’affaire !

20191114_123523.jpg
Mon Aloe Vera qui prend la pose un matin frisquet

L’entretien

L’Aloe vera aime :

  • Une bonne luminosité (imaginez-vous qu’il a l’accent du midi, bon moyen mnémotechnique).
  • Des températures entre 18 et 21 degrés toute l’année. Vous pouvez donc le sortir de mai à septembre.
  • Un sol pauvre et drainé : un mélange composé pour moitié de terreau et de sable lui conviendra (on peut rajouter de la tourbe blonde). Un mélange pour les cactées acheté en jardinerie conviendra également.
  • Un arrosage une fois par mois pendant la mauvaise saison et toutes les semaines pendant le printemps et l’été (veillez à ce que le mélange sèche entre chaque arrosage).

 

La récolte

20191114_123209.jpg
Une jeune feuille gorgée de gel !
  • C’est tout simple : coupez les feuilles (il paraît qu’elles repoussent), enlevez les bords piquants et récoltez le gel.

 

Utile ?

C’est l’instant pub que vous attendiez tous ! (on est sur un style « vieille pub » type le bio de danone qui contient des bifidus actifs, pour les connaisseurs).

bio de danone

– Oh mon dieu, je me suis brûlé !

Un bobo ? L’Aloe vera est là pour soigner tous vos maux. (soupir de soulagement)

– Ma peau me tiraille ce matin, tu n’aurais pas une crème ?

– J’ai mieux encore, utilise le nouveau gel d’Aloe vera. Tu verras, le résultat est immédiat. (rire de fond)

– Aïe, je me suis coupé la jambe en faisant du jogging. Appelle les urgences !

– Pas question, applique ce gel d’Aloe vera et tu verras, les deux morceaux vont se recoller.

– Mais oui, c’est magique !

Avec l’Aloe vera, tout sera moins grave qu’il n’y paraîtra.

jogging.jpg
Eh oui, avec le gel d’Aloe vera, on n’a plus peur d’affronter la vie !

Les maladies

Comme pour presque toutes les plantes d’intérieur, les parasites à redouter sont les cochenilles (sorte d’amas farineux ou bruns) qui sucent la sève de la plante et provoquent sa mort. Tamponnez avec de l’alcool ménager pour les asphyxier. Vous n’en avez pas ? Moi non plus ! Utilisez de l’alcool à 90°, ça devrait les calmer.

 

J’espère que ça vous aura donné envie de cultiver de l’Aloe vera chez vous, vous allez voir, il demande peu d’entretien et en plus il est utile ! Si vous voulez en savoir plus, allez consulter la vidéo de l’EDENI qui publie sur des sujets zéro déchet et notamment une vidéo sur la récolte du gel d’Aloe Vera.

 

Un commentaire sur “Tout savoir sur l’Aloe vera

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :