Les objectifs du mois d’avril 2020

Je regarde attendrie quatre mésanges toutes mignonnes s’ébattre sur mon balcon : trois bleues et une charbonnière. Les bleues picorent des bestioles (des pucerons sans doute, comme elles sont serviables !) et des graines restant sur mes plants. Quant à la charbonnière – qui avance masquée – elle vient juste de chiper une des graines de mes fleurs des champs fraîchement semées !

Je sors soudain de cette torpeur contemplative : des semis ?! Mais oui, il est temps : le mois d’avril c’est le grand mois des semis ! Qu’est-ce qu’on attend ?

Comparé à l’an passé (si vous voulez revoir les objectifs du mois d’avril 2019, c’est par ici), je n’ai rien semé en février (à part des fèves et des petits pois en extérieur et je n’ai qu’un plant qui sort tout juste le bout de son nez !) et j’ai commencé mes véritables semis la dernière semaine de mars. Je suis donc au même point que la majorité d’entre vous, dans les starting-blocks !

Météo de balcon

Vous avez remarqué comme la fin mars-début avril était ensoleillée et sèche ? Faites-moi confiance, tâtez la terre à l’intérieur de vos jardinières et si c’est trop sec, c’est le moment de servir à vos plantes un p’tit coup de flotte.

Pour être honnête, je me suis rendue compte de la sécheresse désertique régnant sur mon balcon quand j’ai vu toutes les cannes de mon papyrus sécher en 2-3 jours ! J’ai cru le perdre mais heureusement, de nouvelles pousses apparaissent, ouf !

À l’extérieur :

wp-1585906707272.jpg
Semis de salade, oseille, chou et épinard (en majorité)

Les semis

Bon on sème quoi ? Tout dépend de ce que vous voulez manger ! J’ai décidé de faire l’impasse sur les poivrons cette année (parce que j’aime pas trop ça et ils ne donnent pas grand-chose) et sur les aubergines parce que c’est trop long. Mais pour le reste, c’est parti !

  • Semez des salades (laitues, roquette). Pour la récolte, vous pouvez même ramasser feuille à feuille des laitues pommées en fonction de vos besoins : cela ralentira l’apparition de la pomme et vous profiterez plus longtemps de vos laitues ;
  • Semez les légumes : poireaux, choux (kale, rave, brocolis…), les épinards, les carottes, les radis (allez, j’y crois cette année), l’arroche, les petits pois, les haricots et les fèves.
  • Semez les aromatiques (persil, cerfeuil, coriandre –beurk –, ciboulette, ciboule, thym, sauge, oseille, aneth). J’ai perdu mon oseille cet hiver.
  • Quand les lilas sont en fleurs, mettez vos patates en terre (ce n’est pas un proverbe, mais ça pourrait l’être !) Eh oui, les temps sont durs ma brave dame ! Je compte faire une tour de pommes de terre sur le balcon, je vous en dirai plus dans un prochain article !
  • Mi-avril, semez les fleurs des champs dans les pots dans lesquels vous comptez ne rien semer (ou sur le côté de vos pots comme ça vous pourrez allier jolies fleurs et légumes) : coquelicot, achillée millefeuille, bourrache, phacélie, cosmos, œillet, soucis, bleuet, tournesol, passiflore, chicorée sauvage (elle se mange et fait de jolies fleurs bleues).

Les autres travaux

  • Coupez les vieux plants (de tomates, aubergines, poivrons…) tout desséchés à ras en laissant la racine dans la terre. Le temps que vous plantiez autre chose à la place, les racines des plantes seront décomposées, elles auront enrichi le sol et nourri les bonnes bactéries nécessaires aux plantes.
  • Arrosez si c’est trop sec (les boutures notamment).
  • Amendez vos contenants en compost, c’est primordial si vous ne voulez pas avoir des légumes tout kiki (ci-dessous : enfin des vers de terre dans mon compost) !
  • Coupez les fleurs séchées pour prolonger les floraisons dans vos jardinières fleuries.
wp-1585928745123.jpg
Jardinière de cet hiver qui pète le feu, regardez-moi toutes ces pensées et ces pâquerettes pompon !

 

À l’intérieur :

wp-1585906707347.jpg
Je sais, c’est impressionnant, pas moins d’une quarantaine de plants… Mais oui, bien sûr que je vais leur trouver de la place !

Les semis 

  • Semez les courges (concombres, courgettes, potimarrons) ;
  • Les tomates (préférez les tomates cerises sur le balcon à moins que vous ayez des pots de grosse contenance) ;
  • Les fleurs frileuses : pois de senteurs et capucines !
  • La ratatouille : les poivrons, piments, aubergines !
  • Le maïs ;
  • Les physalis.
wp-1585906707492.jpg
Jeune physalis qui sort à peine de terre !

Les plantes d’intérieur

  • Par temps de pluie, occupez-vous de vos plantes d’intérieur : avec la reprise des arrosages réguliers en mai vous pouvez surfacer et enlever le vieux terreau sur le dessus et en ajouter du neuf avec du compost, elles continueront ainsi à verdir agréablement votre intérieur. Coupez les feuilles mortes et desséchées pour leur refaire une beauté.

Point limaces

C’est beau de regarder ses plants germer et… c’est tout parce qu’ils n’auront pas eu le temps de grandir car, en une nuit, hop tout aura été consommé !

On a de la chance, le mois d’avril est frais et sec, les limaces dorment encore pas mal. Mais lorsqu’elles vont se réveiller et voir toutes vos petites pousses bien tendres, bien vertes, il en sera fini de vos récoltes ! Comment lutter ?

  • L’important c’est de faire énormément de semis, comme ça il y aura de la nourriture pour tout le monde (ma stratégie pour cette année).
  • Et semez dans des godets que vous placerez en hauteur (pour les semis en extérieur) hors de portée des limaces. Attendez qu’ils aient quatre vraies feuilles (pas les cotylédons) avant de les mettre en pleine terre dans vos jardinières. Je me retrouve donc avec une quarantaine de plantations en godets, mais c’est pour la bonne cause !
  • Petit plus : les salades rouges attirent moins les limaces que les vertes !
  • Faites du compost de surface : un déchet vert en décomposition est plus appétissant que vos jeunes pousses, au potager les peaux de banane !

Point auxiliaire

Les jolies petites mésanges qui viennent régulièrement chanter à ma fenêtre (dès que je dégaine mon portable pour faire une photo, elles s’envolent) pourraient être accueillies sur le balcon si j’installais un nichoir. J’ai seulement peur qu’elles et moi on soit un peu à l’étroit. Mais sur le site de la Hulotte, vous pouvez acheter un nichoir spécial mésanges ingénieusement conçu pour les protéger des félins !

Bonne occupation sur votre balcon !

wp-1585906707153.jpg

4 commentaires sur “Les objectifs du mois d’avril 2020

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :