La saga du jardin angoumoisin, saison 2 : vers l’autosuffisance – Épisode 1 : planifier son potager avant de se lancer

 

Eh oui, nous revoilà pour cette nouvelle année dans le jardin de Chloétibo avec de nouveaux articles illustrés par ma chère sœur !

planifier son potager en dessin_vf

C’est le début de la saison et ils avaient une envie irrépressible de semer à gogo pour avoir un jardin verdoyant et plein de récoltes. Oui, mais ils n’ont pas fait ça n’importe comment ! Pour avoir un beau jardin verdoyant, fleuri, tout en étant productif sans y passer des heures, suivons les principes permaculturels et pensons l’aménagement avant de se lancer (même si je sais que la sève nous démange !).

Haa la perspective d’avoir toutes ces plantes côte à côte, plongeant ensemble leurs racines vers les précieux minéraux, élançant leurs vertes feuilles à l’assaut de l’astre étincelant, unies dans un même élan vers le ciel, vers la vie… !

Un p’tit brin de botanique et c’est parti pour les associations de culture :

Toute cette vigueur printanière mérite qu’on pousse la chansonnette !

01

L’important c’est de savoir que certains légumes sont plus potes qu’avec d’autres et qu’il faut mélanger les familles entre elles (sinon vous faites des monocultures et vous affaiblirez et votre sol, et la biodiversité) ! Mais comment savoir s’ils vont bien s’entendre ? Certaines familles de légumes (apiacées, solanacées…) placées à côté d’une autre famille amélioreraient ses capacités ou la protégeraient des ravageurs qui lui sont inféodés. Si ça peut nous rendre heureux nos légumes et les faire pousser plus vite, on ne dit pas non !

Les familles peuvent donc s’entraider grâce à certaines substances qu’elles sécrètent et l’exemple le plus parlant d’un compagnonnage réussi ce sont les trois sœurs (ou milpa). La courge avec ses larges feuilles préserve l’humidité du sol, le maïs sert de tuteur au haricot qui lui, vient nourrir ses deux amis en fixant l’azote et en le rendant disponible pour eux ! Testé et approuvé, ça marche !

Petites révisions : il est important d’avoir quelques notions

02

 

  • Les alliacées (famille du poireau, de l’ail, de l’oignon bref tout ce qui donne une bonne haleine !) ont une odeur forte et, placées entre d’autres légumes, font fuir leurs parasites. Une association qui marche très bien, paraît-il, ce sont les poireaux et les fraises !
  • Les solanacées (familles des poivrons, tomates, piments…) aiment bien les sols riches et s’entendent très bien avec nos aromatiques. L’association tomate-basilic semble remporter tous les suffrages !
  • Les cucurbitacées (familles des courges : courgettes, potirons, potimarrons, concombres…) sont gourmandes (mettez-leur plein de compost) et ont de larges feuilles (prennent de la place au sol) : pensez à les faire grimper !
  • Les brassicacées (familles des choux, navets, radis…) ont une odeur de soufre et ont la capacité de nettoyer le sol des parasites (cas de la moutarde par exemple).
  • Les fabacées (famille des petits pois, haricots, fèves, cacahuètes…) ont la particularité d’enrichir le sol en azote : ce sont donc d’excellents engrais naturels à planter à côté de vos plantes gourmandes !
  • Les apiacées (famille de la carotte, du fenouil, de la coriandre…) ont une odeur particulière au niveau de leurs racines et peuvent ainsi éloigner certains parasites.

Pour en savoir plus sur les associations de cultures, venez visiter l’article de permaculturedesign et le site des toits alternatifs.

Enfin, n’oubliez pas les fleurs car certaines, comme l’œillet d’Inde, attirent les pucerons et d’autres, comme la bourrache, offrent la possibilité de se faire grignoter par les limaces à la place de vos légumes.

Forts de ces connaissances on va pouvoir tout semer !

03

Idées malignes pour jardin riquiqui

Ne pensez jamais que vos envies de grandeur sont circoncises par votre espace trop petit ! Prenez exemple sur le maïs et commencez à penser votre jardin en 3D !

  • Le maïs, ou bien une autre plante qui monte, peut servir de tuteur.
  • Pensez aussi à faire grimper vos courges sur des supports : elles adorent faire grimpette et en plus cela évite que leurs fruits ne pourrissent lorsque le sol est trop humide par exemple ! Une fois vos courges en hauteur, elles créeront un ombrage bienvenu pour les plantes situées en-dessous !
  • Pensez également aux buttes de culture ! En créant cette petite colline, vous pouvez planter aussi bien sur le dessus que sur les côtés de la butte. Vous gagnez beaucoup d’espace.

04

Planifiez-moi un dessin s’il vous plaît !

« C’est bien beau d’avoir des idées, mais il faut les mettre sur papier !

Le jardin de Chloétibo méritait quelques changements, dessinez-moi une butte maintenant ! »

Potager

Pour le potager d’origine (A-B-C-D), Chloé a décidé de le séparer en deux grandes parties en associant principalement tournesol, maïs et tomates. C’est tellement bien fait qu’il y a même une liste de toutes les plantes qu’elle voudra faire pousser.

20200320_124046

La seconde partie du potager accueillera une butte de laquelle partiront des arceaux pour y conduire diverses courges. Cela sera du plus bel effet en été, j’ai hâte de passer dessous ! Les principales cultures seront du maïs et des courges. L’utilisation de la butte, qui a une terre meuble, pour y faire pousser des légumes racines comme les carottes ou les poireaux est parfaite !

20200320_124143

Nouvel espace : une butte et son extension potagère

La zone E sera donc composée d’une butte d’où partiront également des arceaux pour y laisser courir les cucurbitacées. Elle sera également composée d’une autre partie (qui ne sera pas une butte) avec moults tuteurs.

20200320_124121

20200320_124130

 

Alors vous voyez, il suffit d’avoir quelques menues connaissances (ou de tenter tout simplement), des idées et de les coucher sur le papier ! On se donne rendez-vous très vite pour un deuxième épisode sur la manière de concevoir une butte en lasagne !

 

05

3 commentaires sur “La saga du jardin angoumoisin, saison 2 : vers l’autosuffisance – Épisode 1 : planifier son potager avant de se lancer

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :