Les objectifs du mois de juin 2021

Haaa le mois de juin… Il commence à faire beau et c’est le grand moment du repiquage ! Normalement, si vous vous y êtes pris à temps et que vous avez pratiqués moult semis, vos plants doivent être beaux et robustes. Je suis même sûre que leurs jeunes et tendres racines doivent être impatientes à l’idée de tâter de la vraie terre.

Le chèvrefeuille m’enivre de sa belle odeur ! Bientôt le jasmin va s’y mettre aussi. Que de belles odeurs printanières !

Le repiquage

Mes semis de cette année (c’est bien maigre n’est-ce pas ?) Mes tournesols sont les seuls à avoir bien pris. Un mois plus tard quelques tomates cerises ont daigné lever (2 sur 5). Seulement une capucine sur 6 a pointé le bout de son nez… !
  • Vous pouvez repiquer les tomates, courgettes, poivrons… pour que ça ne végète pas dans son pot tout seul. Oui on a tendance à trop laisser nos plants longtemps dans leurs pots initiaux

Vous ne savez pas comment repiquer ? C’est par ici !

Les semis

  • Haricots (les petits pois, c’est trop tard cette année, il fait trop chaud sur mon balcon ouest).
  • Renouvelez les semis d’ipomée au pied des tomates (s’ils n’ont pas pris), j’ai une nouvelle variété « Carnaval », j’ai hâte de voir ce que c’est !
  • Continuez ou faites des semis d’œillet d’Inde, de souci, de bourrache et de tournesol (oui les fleurs c’est très important)
  • Le souci s’est semé tout seul, je n’aurai plus qu’à diviser les touffes et à les repiquer où bon me semble !
Le souci qui s’est principalement resemé dans un seul pot ! Il va falloir diviser tout ça, c’est un peu à l’étroit !
  • Semez le maïs, les carottes, les betteraves, les navets, l’arroche.
  • Renouvelez tous les 15 jours les semis de radis et de salade (pensez à la roquette en juillet il faudra arrêter).
  • Renouvelez les semis d’aromatiques (aneth, persil, basilic…) pour pouvoir vous faire VRAIMENT des pestos.
  • Le plus important actuellement : renouvelez les semis de tout ce qui n’a pas germé la première fois (si ça fait 3 semaines vous pouvez considérer que le temps imparti est écoulé).

Le semis vous paraît un art destiné aux grands maîtres japonais ? plus d’information par ici !

Point bioindication :

Quid ? C’est lorsqu’une plante (que vous rencontrez en majorité à un endroit) vous indique comment est votre sol. Cette méthodologie a été développée par Gérard Ducerf ex agriculteur.

Quelle plante ? Le laiteron maraîcher (de son petit nom Sonchus oleraceus) a, pour ma part, pris possession de la quasi-totalité de mes jardinières et pots :

Comment le reconnaît-on ?

Les feuilles sont profondément découpées en lobes aigus avec des oreillettes pointues et droites. Il porte des petites fleurs jaunes semblables à celles du pissenlit.

Le laiteron maraîcher (et le laiteron rude, j’ai les deux je suis ravie !) arborent une belle taille dans mes sacs à patates !

Que nous dit-il sur notre sol ? Qu’il y a beaucoup de matière organique (sol riche donc c’est bien) mais qui met du temps à se décomposer… Bon, ils sont où les vers de terre là ?

Le laiteron n’est pas à éradiquer car il aide et contribue à prendre la matière organique en excès dans le sol. Pour éviter qu’il devienne envahissant je le coupe fréquemment en prenant garde à laisser la racine dans le sol (pour un sol vivant c’est mieux).

Entretien

  • Surveillez les limaces : semez à nouveau ce qui s’est fait grignoter et plantez plus dense. Les miennes ont déménagé avec moi et ont boulotté une partie de mes petits pois !
  • Remettez du paillis et continuez (ou commencez) le compostage de surface que vous recouvrirez de paillage (comme vous mangez principalement des fruits et des légumes c’est parfait). L’humidité des fruits/légumes en décomposition va permettre d’humidifier la terre tout en la nourrissant !
  • Amendez votre terre pour cet été avec un engrais naturel comme la belle bouse qui marche plutôt pas mal sur mon balcon. Faites-le partout et si vous trouvez que cet été les plantes vont bien vous ne renouvellerez que dans les pots plus petits.
  • N’oubliez pas d’amender vos plantes d’intérieur avec la belle bouse ou du compost en surface pour les aider à vous donner un intérieur tout aussi luxuriant que votre extérieur !
  • Penser à prévoir des protections contre le soleil fort de l’après-midi ! Eh oui en témoigne mon laurier qui a grillé en l’espace de quelques heures… 

Le confinement vous a marqué à vie et vous avez acquis un jardin ou un balcon et vous aimeriez le voir luxuriant ? Vous avez bien fait, le mois de juin c’est encore le moment où tout peut se jouer ! Rendez-vous sur mon article Les objectifs du mois de juin 2019 pour en savoir plus !

Phacélie et chèvrefeuille enlacés

2 commentaires sur “Les objectifs du mois de juin 2021

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :