Les objectifs du mois de février

Il neige ! L’impression que la période de noël arrive de nouveau et les cadeaux avec elle se fait ressentir. Puis, la réalité nous rattrape, mais c’est toujours avec nos yeux d’enfants que nous regardons ces duveteux flocons atterrir avec délicatesse. Le craquement de la neige sous nos chaussures inadaptées accompagne aussi le plaisir que j’éprouve pendant cette période.

Cette douce féérie tend à nous faire oublier nos activités jardinesques… Alors reprenons-nous et tachons de nous projeter dans le printemps tout en profitant de la beauté immaculée offerte par la nature !

  • Commencez par regarder si certaines de vos plantations n’ont pas gelé lors des températures négatives. Au besoin mettez une deuxième couche de voile d’hivernage et enlevez la neige qui s’est accumulé dessus. Si vous avez l’impression que certaines de vos plantations ont pris un coup de froid (feuilles molles notamment), emmitouflez-les bien, elles pourraient repartir au printemps si leurs racines n’ont pas gelé.
  • J’ai déjà envie de fruits rouges ! Cela fait longtemps que l’envie d’installer des framboisiers me taraude, pourquoi ne pas sauter le pas ? Je cherche encore la variété et le contenant qui pourrait l’accueillir. J’hésite entre une variété remontante ou non remontante : une variété non remontante ne donne des framboises qu’une fois dans l’année. L’avantage des variétés remontantes c’est qu’elles donnent deux fois dans l’année (même si c’est un peu moins de framboises à la fois). Cela voudrait quand même dire que j’aurais deux fois de framboises dans l’année, miam!

framboise

  • Vous savez maintenant ce que vous avez envie de semer à l’extérieur ? Réfléchissez à l’agencement de votre balcon !
  • Vous ne voulez plus de cette pomme ratatinée ? Recyclez les fruits abîmés en les plaçant dans les mangeoires pour les oiseaux, ils trouveront preneur !
  • Vous pouvez commencer à semer vos tomates en intérieur. Elles seront ainsi prêtes à être transplantées dans de grands pots vers la mi-avril et vous pourrez déguster vos premières tomates avant le mois de juillet ! Utiliser des grands pots permettra de déplacer en conséquence les pieds de tomates, s’il fait trop froid ou trop humide, afin de les abriter.
  • Semez sous abri ou tunnel les premières carottes primeurs qui seront récoltées à la fin du printemps. Des variétés précoces comme « Touchon » (celles données dans La Box à Planter), « Marché de Paris » ou « Amsterdam » sont à privilégier.
  • Si vous ne l’avez pas encore fait, vous devez commencer vos semis de basilic à la maison. Ainsi vous pourrez vous faire une montagne de pesto cet été ! Une grande diversité de variétés est disponible sur le site de la ferme de Sainte Marthe (graines biologiques, c’est important !)

Dans quoi semer ? À quelle profondeur ?

Le mois de février est encore un mois pendant lequel on peut se reposer, les premiers semis à effectuer sont seulement ceux de basilic et de tomates (pour les plus pressés). Concernant les semis de tomates, on peut faire une première fournée de semis au mois de février et une deuxième à la mi-mars. Ainsi nos récoltes s’échelonneront sur tout l’été !

J’ai découvert qu’on pouvait semer dans les boîtes à œufs : c’est parfait pour les tomates qu’il faut repiquer plusieurs fois (et donc changer de contenants au moins une fois). Attention tout de même à mettre une soucoupe sous la boîte qui n’est pas étanche. En plus, une fois que vous l’aurez bien utilisée, vous pourrez la mettre sur le compost. Déjà humide, elle sera facilement décomposée.

SEMIS boite à oeuf

Il n’est pas obligatoire de repiquer le basilic si vous voulez le garder en pot à l’intérieur. Vous pouvez donc choisir le pot dans lequel vous voulez voir s’épanouir votre verdure. Sinon, un petit contenant quelconque fera très bien l’affaire si vous comptez le repiquer en pleine terre. Un trou de mémoire sur ce qu’est le repiquage? Je vous invite à aller voir mon article « Fin novembre, j’ai la fève« !

Vous êtes comme moi et vous ne savez jamais à quelle profondeur semer ? Sachez que plus la graine est petite, moins on la sème profondément. Pour une petite graine, comptez 1 cm de profondeur maximum. Astucieux non ?

Pour les prochains semis vous pourrez attendre la mi-mars, vous avez donc tout le temps pour courir faire un bonhomme de neige !

20180206_180016.jpg
Glycine enneigée

Un commentaire sur “Les objectifs du mois de février

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :