Les objectifs du mois de mai 2020

Si vous n’avez toujours pas un balcon qui ressemble à ça :

jungle balcon

C’est normal parce que c’est seulement le mois de mai, la végétation n’a pas encore eu le temps de prendre toute son ampleur. Mais c’est ce mois-ci que les choses sérieuses commencent !

Semis

wp-1587911817520.jpg

Comme c’est la crise des godets, la majeure partie des semis peuvent maintenant se faire en pleine terre. Mais attention, faites-vous un plan et notez (à peu près) où vous avez semé les choses, comme ça vous saurez où il vous reste de la place !

Petite astuce : les semis effectués à cette période sont beaucoup plus rapides que ceux de mars-avril. N’hésitez pas à en refaire si vous n’avez pas assez d’une variété ou si vous voulez répartir vos récoltes sur la belle saison !

  • Semez en pleine terre :
    • Si vous pensez ne pas en avoir assez semé : l’aneth, le persil… Le basilic sera plutôt à semer à l’intérieur, il est très frileux !
    • les haricots, les pois à grains ridés.
    • Les cucurbitacées : courgettes (et oui il est encore temps), concombres, comme ça vous pourrez échelonner vos récoltes jusqu’au mois d’octobre !
    • Renouvelez les semis tous les 15 jours : de salades et de radis.
    • Les choux (si vous êtes dans les choux, pas de panique, vous pouvez les semer en godets ou en pleine terre !).
    • Les fleurs : soucis, œillet d’Inde, bourrache, capucine, tournesol, phacélie… Ma phacélie semée en mars va fleurir !
wp-1588584016391.jpg
Bourgeon floral de phacélie !
  • Plantez les pommes de terre (promis je vous fais ça dans la semaine, je vais leur trouver une place !) j’ai des variétés de Charlotte et Désirée.

« Henry ? Oh Henry ? Ces noms sont merveilleux, ils siéront parfaitement à nos enfants… Henry ? Ne partez pas comme ça mon ami ! Qu’ai-je dit ?! »

wp-1588584016478.jpg
Petites patates deviendront grandes… sitôt que je leur aurai trouvé un endroit !

Repiquage

De tous vos plants qui commencent à fatiguer en intérieur s’ils sont assez grands (pour résister aux attaques de limaces) : tomates, aubergines, physalis, maïs, cucurbitacées…

Surveillez-les et protégez-les des attaques de limaces ! Combinez plusieurs astuces :

  • Mettez vos plants sous cloche pour la nuit (sous une bouteille en plastique ou autre, que vous enlèverez tous les matins pour que votre plant respire le bon air frais) ;
  • Épandez des coquilles d’œufs au pied de vos plants ;
  • Faites un petit tas d’épluchures de légumes en périphérie de vos jeunes plants : ce tas de déchets attirera plus facilement les limaces et les détourneront de vos petits plants.

 

Les plantes d’intérieur

Et oui, vos plantes sortent de leur période de repos alors:

  • aidez-les en les arrosant à raison d’une fois par semaine. Pour les plus exigeantes (orchidées par exemple) bassinez-les selon la même fréquence ou une fois toutes les deux semaines si vous êtes pressés.
  • si vous les trouvez un peu flagadas (feuilles qui jaunissent, défoliation, croissance ralentie) n’hésitez pas à leur apporter du compost en surface. Si les bébêtes ne vous dérangent pas (moucherons entre autres) vous pouvez aussi choisir de pailler avec des déchets verts !

Fertiliser

Le saviez-vous ? Le compost améliore votre terre et agit plutôt sur le long terme alors qu’un paillage de déchets de cuisine directement au pied des plantes fertilise vos cultures. N’hésitez pas à combiner les deux méthodes !

Lumière sur les tomates

On les adore et elles sont la star de nos étés. Ce qui est génial avec la nature c’est qu’aucune année ne ressemble à une autre. L’an dernier j’avais bien préconisé d’attendre les Saints de Glace avant de repiquer vos tomates (Les objectifs du mois de mai 2019 et Les objectifs du mois de mai). Cette année, il fait plutôt doux alors :

Si vos tomates ressemblent à ça :

wp-1588584015897.jpg
Plants de tomates des parents !

Ou à ça :

wp-1588584016468.jpg
Chez Chloétibo

Il est temps de les mettre en terre.

  • On préconise d’attendre le 15 mai pour repiquer (éviter les dernières gelées) mais mon magazine préféré des 4 saisons me dit qu’on a un mois d’avance sur la saison et qu’a priori nul risque de gel.
  • Avant de repiquer, veillez à mettre vos plants de tomates dehors pendant 3 à 7 jours afin qu’ils s’habituent au vent, à la lumière naturelle…
  • Évitez les jours pluvieux (parce que ces plantes-là sont sensibles au mildiou).

Si vos plants ressemblent à ça :

wp-1588584015984.jpg
Premier déconfinement de mes plants de tomates !
  • Ils sont encore jeunes mais vous pouvez en repiquer une partie dès à présent.
  • Ils n’auront pas eu le temps de tourner en rond dans leur pot et de s’affaiblir.
  • Vous pouvez en laisser quelques-uns en intérieur, cela échelonnera aussi vos récoltes !

Le saviez-vous ? Plus un plant de tomate est mis rapidement en pleine terre plus vite il commence à produire. On peut donc choisir d’en laisser certains dans leur godet pour répartir les récoltes sur la saison.

Bons semis et bonnes plantations : nous avons eu la chance d’avoir un mois d’avril clément et le mois de mai promet d’être dans la même veine (en plus d’un hiver doux, comment dire que les parasites de l’an dernier sont toujours-là donc ouvrez l’œil !). En mai, fais ce qu’il te plaît : cueillez des beaux bouquets !

wp-1588584015803.jpg
Petit déj’ partagé avec mes semis !

 

 

Un commentaire sur “Les objectifs du mois de mai 2020

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :