Les activités de mai au jardin

Alors je me rappelle m’être dit « Tu as un jardin maintenant, les possibilités sont infinies mais n’oublie pas de commencer petit ! ».

Au risque de paraître débordée.

Cette parole me semble pleine de bon sens mais si loin maintenant !

J’ai débuté avec une lasagne : tout commençait doucement. Parfait.

Puis, tout s’est précipité : j’ai fait mes premiers semis en février et la fièvre a commencé à monter. En mars j’ai fait des semis et des semis pour cet été…

J’ai donc dû faire d’autres lasagnes pour accueillir tout ça. Un véritable cercle vicieux.

On se réveille un beau matin et ce n’est pas une, mais quatre lasagnes qui fleurissent dans notre jardin !

Dieu merci, c’est une passion et je me sens à peine débordée. Cela dit, je passe quand même une heure par jour à jardiner (pas plus mais pas moins parce que sinon…!).

Les plantations en terre promise

L’important c’est d’abord de désencombrer mon bureau

Vues les chouettes températures de mai (jusqu’à 33° quand même, mais où va-t-on ?) j’ai tout descendu sur la terrasse. Bon, ça nous encombre tout autant et comme je recommence des semis dès que j’ai planté quelque chose. On n’a pas l’impression que ça se désemplit !

Ma terrasse au premier juin, il y a des haricots, des capucines, des tipois, des courgettes, des…

J’ai planté avec émotion :

  • Mes premières tomates le 11 mai (gracieusement données par une amie). Mes toutes petites tomates (semées le 14 et 21 mars) ont été plantées plus tard, le 22 mai au pied des fèves (le temps que ces dernières périclitent, j’ose espérer que mes tomates auront beaucoup poussé !).
Tomates le 30 mai, elles ont bien grandi !

  • La milpa : j’ai planté mes premiers maïs le 10 mai suivis du haricot et de la courgette – bonne petite dernière – le 27 mai).
29 mai : tout à droite la courgette ronde de Nice. Et le haricot (on dirait qu’il part du pied du maïs)

  • Mes premières toutes petites aubergines (mais ça grandit jamais ça ?!) en jardinière. Oui mes jardinières d’hiver sont quelque peu déplumées.
En jardinière ça évitera qu’elle se fasse boulotter dès la première nuit !
  • Des haricots et des petits pois en fonction des salves de semis.

Les semis

Ha parlons-en des semis ! Je crois que c’est la première année de ma vie où je sème autant ! C’est-à-dire qu’en voyant le peu de récoltes qu’un plant de petits pois fournit (par exemple), je me dis qu’il faut que je m’implique ! J’ai semé :

  • des petits pois (derniers semis le 20 mai après, c’est hors période !).

Forêt de tipois le 16 mai
  • des haricots. Premier semis le 6 mai et, depuis, je réalise une à deux salves de semis par semaine et ça continue en juin !). Avec les températures qu’on a eues, qu’est-ce que ça germe vite une graine de haricot !
  • du maïs le 17 mai (j’en avais semé le 18 avril) : oui ce n’était pas suffisant !
  • des capucines (certaines commencent à se faire attaquer par les pucerons alors j’en ai refait le 17 mai aussi).
  • de tournesols (le 21 mai). On sait jamais, ils sont tous kikis aussi. Je me demande si c’est pas le terreau qui n’était pas terrible et qui a gardé mes semis tout petits !

Travaux divers

Ha parce que je n’ai pas fait que ça ? Hé non ! Vous le savez sans doute j’ai beaucoup semé, j’avais donc à cœur d’offrir des espaces de culture productifs pour mes futures plantes. Alors j’ai :

  • créé une lasagne le 4 mai. J’ai longuement hésité entre deux lasagnes rectangulaire et une en forme de goutte d’eau (bon j’ai eu quelques difficultés à suivre le schéma !).
  • butté mes pommes de terre le 21 mai. Mes quoi ? Vous n’en avez pas entendu parler ? Ma vidéo YouTube ici ! Traditionnellement on recouvre de terre ses plants de pommes de terre mais j’ai utilisé la méthode Damien Dekarz (avec de la pelouse, sauf que j’en avais pas alors j’ai utilisé du paillis de cochons d’Inde : j’ai recyclé mon compost quoi !). Pourquoi butter ? Pour rendre les plants plus forts à leurs bases et, dans le cas des patates qui produisent leurs précieux tubercules dans le sol, augmenter leur potentiel de production.
Pomme de terre et fèves sur lasagne le 9 mai
La même chose le 29 mai (21 jours plus tard !)
  • rempoté certains semis dans un pot en lasagne. J’en avais parlé dans Les objectifs du mois de mai 2022. Notamment des tomates et on voit bien la différence de croissance entre celles qui sont repiquées avec seulement du terreau de merde et celles qui sont repiquées dans un pot en lasagne. C’est décidé, j’adopte cette méthode !
Rempotage le 2 mai, la jardinière lasagne est celle au premier plan. J’ai fait la même chose dans le grand pot rond.
Les mêmes le 18 mai. Vitesse de pousse plus rapide dans les pots en lasagne !
  • rempoté mes boutures effectuées cet automne (de caseiller : les deux seuls bouts de bois qui ont daigné prendre sur mes mille boutures !).
  • fait 3 lasagnes chez mes parents en une journée ! Nous étions 4, franchement ça va plus vite !

Les ratages

Plus on fait, plus on fait des conneries, plus on apprend, non ?

  • Les betteraves qui ne grandissent point (repiquées le 2 mai). Bon j’ai fait un zoom, les plus avancées ont quatre feuilles, attention !

  • Les physalis qui n’ont pas germé (je soupçonne les oiseaux de m’avoir tout boulotté). Je ne pense pas à tout protéger.
  • L’aneth victime des oiseaux. Après j’ai recouvert mes dernières graines, mais je n’avais que du carton que j’ai oublié d’enlever donc elles ont filé dans le noir.
  • Le repiquage de mes semis de salades le 3 mai. Je les mets directement en pleine terre une fois grandis mais ils ne poussent pas, ou se dessèchent, je vais devoir les repiquer en godets pour ensuite les mettre en terre… Du boulot !
  • Le buttage de mes pommes de terre : comme un gros bourrin, j’ai versé le paillage sur mes jeunes pousses vigoureuses de patates mais j’en ai cassé une… Les autres vont bien ! Je ferai doucement la prochaine fois.
  • Des oublis d’arrosage après repiquage ou semis en pleine terre (forcément, ça ne prend pas hein !). Mes salades sont les victimes collatérales.

Les récoltes

J’ai un jardin d’abondance ! Enfin… Disons que l’abondance ça sera pour cet été ? J’apprends ok !

  • J’ai quand même récolté quelques fèves, des salades et des petits pois. Mais vu ce que j’ai semé, il en faut beaucoup pour faire une casserole de petits pois !
Future récolte de haricot violet ! Photo du 29 mai.
  • Des fraises (2 mais je n’ai que trois fraisiers…).
  • Le kiwi ? pas cette année, il stagne là non ?
Kiwi le 20 avril, il était beau !
Kiwi le 30 mai : la partie de droite s’est fait manger et les feuilles jaunissent… Pourquoi ?! Je l’ai paillé avec de la consoude.

Note à moi-même : pour l’année prochaine semer une forêt de fèves et de petits pois parce que chaque plant donne peu.

Je vous laisse avec la contemplation de mon jardin et de mes 4 lasagnes !

4 commentaires sur “Les activités de mai au jardin

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :