La Milpa, une association de culture exemplaire

La Milpa, appelée aussi Les trois sœurs ne constitue pas un titre de roman mais bien une technique de permaculture qui est née chez les amérindiens il y a fort longtemps.

Attends, c’est quoi déjà la permaculture ?

Rendez-vous sur mes autres articles dédiés à la permaculture, catégorie conseils et pratiques du jardinier avisé : la rotation des cultures, les oyas, le paillage, le compost

Les trois sœurs sont donc trois plantes qu’on cultive ensemble parce qu’elles s’aident mutuellement. Toujours dans l’optique de protéger le sol et de fournir le moins d’efforts pour un maximum de rendement, la permaculture fait encore preuve de génie ! Ici on associe le maïs, les haricots grimpants et les courges.

L’intérêt de la Milpa ?

Le maïs sert de tuteur pour les haricots grimpants. La courge protège le sol de la chaleur grâce à ses grandes feuilles et les haricots (qui sont des légumineuses) enrichissent le sol en azote, ce qui profite ainsi aux deux autres plantes. En plus, ce type de culture permet d’exploiter autant les horizontales (courges) que les verticales (maïs et haricots).

Petits conseils pratiques :

  • En godets, semez d’abord les maïs mi avril.
  • Fin avril, début mai vous sèmerez les courges.
  • À la mi mai vous plantez vos maïs et vos courges en pleine terre en semant dans le même temps trois graines de haricots à rames directement au pied des maïs.
trois soeurs.jpg

Vous n’aimez pas le maïs et les courges ne sont pas votre marotte ?

Pas de panique, les trois sœurs peuvent se décliner à l’infini. Vous pouvez cultiver des tomates avec à leurs pieds de l’ipomée (une plante grimpante qui, en grandissant, attache la tomate sur son tuteur) et du basilic. Vous pouvez aussi remplacer les haricots par n’importe quelle légumineuse (fève, petits pois…).

Vous me direz que ce n’est pas adapté à un balcon ? Détrompez-vous !

J’ai voulu tester les trois sœurs et j’ai donc planté trois-quatre plants de maïs, des potimarrons et des haricots (sur un sol très riche) et voilà ce que ça donne en un mois.

20190719_071702.jpg
19 juillet 2019

Quoiii mais que s’est-il passé ? Et si on se refaisait le film en marche arrière ?

La genèse

  • Au commencement, il n’y avait rien.
20190620_184052.jpg
Ancien tas de compost, le potimarron à gauche du pot (il a germé tout seul !).
  • 20 juin 2019 : début des plantations, 3 plants de maïs, une courgette au centre et un deuxième potimarron à droite. Il était temps de planter la courgette qui avait faim (couleur jaune des feuilles).
20190620_194619.jpg
20 juin 2019
  • 26 juin 2019 : seulement une semaine après, voilà comment tout ce petit monde a profité, les haricots n’ont pas encore pointé le bout de leur nez. La courgette a repris du poil de la bête (feuilles bien vertes).
  • 8 juillet : tous les haricots sont sortis et tout a pris un essor considérable !
  • 19 juillet : c’est la forêt vierge, mon petit bébé potimarron part vivre sa vie loin du cocon familial.
20190719_071814.jpg
Le maïs a bien grandi, j’ai hâte d’avoir des épis ! En revanche, avec toute cette ombre, ma courgette ne fait toujours pas de fleurs.

Association végétale, une bonne manière de lutter contre la monoculture

J’espère que ça vous a donné envie de tester les associations végétales ! Évitez d’ailleurs de pratiquer des monocultures et essayez de toujours mélanger les différentes familles botaniques entre elles : ça limitera les maladies.

Moi par exemple, je pensais faire de la polyculture avec mes tomates, aubergines, piments et poivrons ! Vous me direz, il est où le problème, ce sont toutes des plantes différentes ? Et non ! Ce sont toutes des plantes qui appartiennent à la famille des solanacées ! Heureusement que j’avais une courgette pas loin (famille des cucurbitacées), l’honneur est sauf ! Non seulement toutes ces plantes ont les mêmes besoins mais elles attirent les mêmes ravageurs. Restez alertes et ayez l’œil aguerri.

20190717_075657.jpg

Note : 1 sur 3.

La Milpa, comment la mettre en place au potager ?

Rappelez-vous, il s’agit d’une association de culture qui nous vient d’Amérique Latine : le maïs avec le haricot et la courge. Si cette culture semble très appropriée dans de grandes exploitations qu’en est-il dans nos jardins ou sur nos balcons ?

La Milpa, une culture adaptée aux petits espaces

La Milpa est une association de culture née chez les amérindiens. Elle est aussi appelée les 3 sœurs en référence aux trois plantes qui, ainsi associées, s’entraident mutuellement comme le feraient des sœurs au sein d’une fratrie.

4 commentaires sur “La Milpa, une association de culture exemplaire

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :