La Milpa, une culture adaptée aux petits espaces

La Milpa est une association de culture née chez les amérindiens. Elle est aussi appelée les 3 sœurs en référence aux trois plantes qui, ainsi associées, s’entraident mutuellement comme le feraient des sœurs au sein d’une fratrie.

De quoi s’agit-il exactement ?

La Milpa associe trois plantes : le maïs, le haricots à rame et la courge. Le maïs sert de tuteur au haricot qui lui amende le sol en azote pour ses deux comparses. Quant à la courge elle vient couvrir le pied des plantes de ses larges feuilles pour conserver l’humidité.

Pour en savoir plus

La Milpa est-elle adaptée aux petits espaces ?

Comment savoir si une telle culture est adaptée pour les petits espaces avant de l’avoir testée vous-mêmes ? On n’a pas toujours le courage de se lancer et d’attendre de voir ce que ça donne !

Voici quelques astuces pour savoir si une technique de culture est adaptée aux petits espaces.

  • Une association de cultures (inverse de la monoculture) utilise plusieurs plantes différentes sur un même espace. Il y a donc de fortes chances pour que ces plantes soient faites pour exploiter le plus petit des espaces !
  • Exploiter les verticales. Dès que vous entendez « verticalité », « faire grimper sur » : vous êtes sur la bonne voie.
  • La permaculture se l’est appropriée ? Alors sans aucun doute : c’est fait pour votre balcon !

La permaculture ? Quid ?

Comment cultiver la Milpa sur mon balcon, ma terrasse ?

Commencez par le commencement !

Le matériel

  • Munissez-vous de godets pour vos semis de maïs et de courges.
  • Achetez du terreau (pas le moins cher vous allez vous retrouver avec des gros bouts de bois dedans).
  • Des pots d’une profondeur d’au moins 30 cm pour la plantation de vos maïs et vos courges (ils ne passeront pas leur vie dans vos godets).

Les graines

  • Achetez des graines de maïs. Choisissez une variété qui vous fait envie. Certaines comme Chires Baby Sweet produisent des tiges plus courtes (donc elles ont besoin de moins d’espaces pour pousser ; d’autres, comme Sweet Painted Hill donnent des épis aux grains multicolores. Demandez-vous aussi si vous voulez du maïs doux ou à pop corn ?également.

Pour en savoir plus

  • Achetez des graines de haricots mangetout (ou à grains, je ne juge personne !) à rames (pour qu’ils grimpent dans vos maïs !).
Différentes variétés de haricots !
  • Achetez des graines de courges. Pensez au type de courges que vous voulez. Attention aux hybridations si vous cultivez plusieurs courges différentes. Les seules courges qui peuvent être cultivées en même temps sont les courgettes, les potimarrons et les butternut. Pourquoi ne pas faire une culture de courgettes pour votre été et de potimarrons pour votre automne… ?

Cultivez !

  • En godets, semez d’abord les maïs mi avril. Vous les garderez chez vous ou sur votre balcon si les températures sont aux alentours de 15° en journée.
  • Fin avril, début mai vous sèmerez les courges en godets. Si les températures restent aux alentours des 15° en journée et qu’il ne gèle pas la nuit vous pouvez les laisser dehors. Si vous êtes pressé que ça germe gardez-les en intérieur.
  • À la mi mai, plantez vos maïs (ci-contre, il est temps !) et vos courges dans vos pots en semant dans le même temps trois graines de haricots à rames directement au pied des maïs.

Le pas à pas en images

Pour vous aider à vous lancer voici un pas à pas effectué sur mon balcon du temps parisien de ma vie. Vous pourrez suivre l’évolution frappante sur un mois !

La genèse

  • Au commencement, il n’y avait rien.
20190620_184052.jpg
Ancien tas de compost, le potimarron à gauche dans le pot (il a germé tout seul !).
  • 20 juin 2019 : début des plantations (c’est un peu tardif pour une première fournée mais si vous commencez mi mai, vous pouvez refaire des plantations jusqu’à fin juin). Trois plants de maïs, une courgette au centre et un deuxième potimarron à droite. Il était temps de planter la courgette qui avait faim (couleur jaune des feuilles).
20190620_194619.jpg
20 juin 2019, les trois maïs et leur trois courges
  • 26 juin 2019 : seulement une semaine après, voilà comment tout ce petit monde a profité, les haricots n’ont pas encore pointé le bout de leur nez. La courgette a repris du poil de la bête (feuilles bien vertes).
26 juin 2019
  • 8 juillet : tous les haricots sont sortis et tout a pris un essor considérable !
8 juillet 2019
  • 19 juillet : c’est la forêt vierge, mon petit bébé potimarron part vivre sa vie loin du cocon familial.
19 juillet 2019
20190719_071814.jpg
Au 19 juillet : le maïs a bien grandi, j’ai hâte d’avoir des épis ! En revanche, avec toute cette ombre, ma courgette ne fait toujours pas de fleurs.
20190719_071702.jpg
19 juillet 2019, soleil couchant
  • Le 27 août 2019
Le 27 août, la Milpa donne des courgettes et le maïs commencent à fleurir (on a eu une belle arrière saison).

Épilogue

Cette année-là, j’ai récolté les premiers maïs de ma vie et depuis je continue cette association de culture qu’est la Milpa !

En juillet 2022 : moults trios de maïs, haricots, courges sur cette grande lasagne !

Si vous avez un jardin voici la marche à suivre dans cet article :

Alors, prêts à sauter le pas ?

Note : 1 sur 3.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :