La permaculture

On en parle, on en parle mais d’ailleurs, la permaculture, qu’est-ce que c’est ? Seulement du jardinage écologique ? Ou est-ce une philosophie pour repenser l’intégralité des domaines de la vie ?

La fleur de la permaculture

On parle souvent de permaculture pour l’appliquer au jardin : un jardin permacole, bio, permaculturel et j’en passe. De fait, permaculture veut dire agriculture permanente, c’est-à-dire une agriculture qui peut être conservée dans le temps. Ce terme s’applique en fait à tous les domaines de la vie et est symbolisé par la fleur de la permaculture dont les pétales représentent toutes les sphères applicables cette philosophie.

Prendre soin de la terre et des hommes pour créer l’abondance et partager les surplus

Voici les trois principes éthiques de la permaculture afin que les conceptions (designs, écolieux…) ne puissent pas dériver vers quelque chose de nuisible à l’environnement et aux êtres vivants (on évitera de refaire une deuxième saison de La ferme des animaux) :

  • Prendre soin de la terre : agrader la terre en lui apportant du compost et éviter de la dégrader avec des pesticides (Nous voulons des coquelicots, ça vous parle ?).
  • Prendre soin des hommes : faire des massages ? Oui ça peut ! Prendre soin de soi d’abord car si on n’est pas en harmonie avec soi-même ou colérique « Henry ? Ne vous énervez pas mon ami ! Allez vous reposez vous m’avez l’air à bout ! » eh bien vous aurez du mal à prendre soin des autres et de la terre !
  • Créer l’abondance et partager les surplus : il peut s’agir d’abondance matérielle, financière pour tous (êtres humains ou papillons… Pourquoi papillons ? J’aurais pu dire chenilles mais ça vous aurait moins plu !) L’idée derrière tout ça c’est de planter des fleurs, laisser des brindilles traîner dans un coin de votre jardin pour les hérissons, laisser des herbes hautes…

Les principes de la permaculture appliqués au jardin : la forêt

La permaculture c’est une manière de cultiver qui consiste à concevoir et à exploiter son jardin en s’inspirant de la nature (notamment de l’écosystème forestier : installation d’un paillage par exemple).

L’exemple de la forêt est énormément utilisé en permaculture pour expliquer la permanence de la nature (les saisons qui sont cycliques, tout est recyclé et nourrit l’écosystème). Avez-vous déjà vu une terre nue en forêt ? Non, elle est toujours recouverte de feuilles mortes qui constituent un paillage, protègent le sol de l’érosion et nourrissent tout un écosystème qui va aérer le sol et le rendre fertile pour qu’il y ait de nouveaux arbres qui poussent, qui perdent leurs feuilles… Ainsi va le cycle de la vie.

Jardin permaculturel ?

Alors, qu’est-ce que ça veut dire me direz-vous ? C’est avoir un jardin qui prend soin de la nature en s’en inspirant : pas d’espaces vides (la nature en a une sainte horreur), entretenir la fertilité de son sol, avoir une chose qui a plusieurs fonctions (un arbre fruitier : il vous nourrit, sustente les oiseaux, ses branches peuvent servir de tuteurs…).

Faut-il voir grand ?

Ne jamais laisser d’espace libre dans nos zones de culture pour créer l’abondance et entretenir la fertilité : voilà des principes qui s’adaptent parfaitement aux petits espaces !

Finalement avoir un jardin permaculturel c’est passer maître dans l’art d’associer les plantes pour qu’elles se protègent les unes les autres, prendre en compte leur développement afin de savoir quand remplacer une plante récoltée et ne jamais laisser d’espaces vides.

Le moindre espace vacant est optimisé de manière intelligente : c’est pour cette raison que la permaculture est souvent citée pour la culture (et la productivité) dans des espaces réduits parce que c’est dans ce genre de circonstances qu’elle a fait ses preuves.

project_8143855894aa13ac812_pic_1.jpg
Projet d’un jardin permaculturel. Oui, tout est pensé !

Des jardins permaculturels réussissent à atteindre l’autosuffisance alimentaire en exploitant correctement leur espace. Par exemple, le jardin de ville de Joseph Chauffrey à Rouen.

Pour savoir quelles applications la permaculture peut avoir au jardin ou au balcon, consulter la catégorie techniques permaculturelles. Vous pourrez vous renseigner sur le paillage, la rotation des cultures, les trois sœurs, créer un potager permaculturel de A à Z, et bien d’autres choses encore !

Des idées de techniques dont je pourrais parler sur mon blog ? Vos idées sont les bienvenues dans les commentaires !

2 commentaires sur “La permaculture

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :