Les objectifs de juillet 2022

Bon je ne sais pas vous mais ce weekend on vient de pratiquement tout planter au potager (c’est le pratiquement qui tue).

Normalement, tous vos semis effectués devraient être en pleine terre depuis au moins fin juin.

Vraiment moi je compte sur une belle arrière saison. Ce n’est pas que j’ai eu la flemme de les planter au potager mais j’ai eu quelques problèmes avec mes semis qui sont restés tout chétifs. Comme Olivier (de la chaîne Le potager d’Olivier).

Bon, mais une fois que tout cela est fini, qu’est-ce qu’il reste à faire au potager en juillet ? Rien, non ?

Admirez votre écrin de verdure

Eh bien pour éviter de faire un burn out de jardinage, prenez le temps de vous asseoir dans votre jardin, sur votre balcon et d’admirer toute cette belle verdure qui bruisse sous le vent.

Superbes maïs doux !
Cosmos qu’on m’a gentiment donné la semaine dernière ! Ils se plaisent bien et sont si éclatants, tout en délicatesse.

Récoltez (haricots, petits pois, maïs, tomates, courgettes, concombres…).

Oui, on n’a pas fait tout ça pour rien et c’est un réel plaisir que de récolter les fruits de sa passion jardinesque. La majorité de mes récoltes sont pour l’instant dans la sphère d’un futur hypothétique.

  • J’ai déjà récolté des haricots.
Haricots Blauhilde atteignant l’olivier !

  • À venir le maïs. Quand on frôle la feuille une pluie de pollen en tombe c’est si joli.
Mes futurs épis de maïs doux le 2 juillet 2022.

  • Des carottes !
Mes carottes repiquées début juin et récoltées un mois plus tard.

  • Et les tomates qui pointent le bout de leur nez, enfin une valeur sûre !
Futures tomates le 4 juillet 2022.

  • Les courgettes, il faudra attendre encore un peu.
Au 7 juillet 2022 : on voit la petite courgette en préparation !

  • Les pommes de terre. Celles sur la butte commencent tout juste à fleurir alors que celle qui a été mise en pleine terre a fleuri dès juin.
Le 2 juillet 2022, on se cache derrière la forêt de pommes de terre !

  • Les courges. J’ai une majorité de courges spontanées (ci-contre, peut-être un potimarron ?) – issues du compost – et je croyais que c’était des potimarrons mais j’en ai donné et on voit pousser des butternuts. N’étant pas sûre de ma détermination botanique j’avais quand même semé des potimarrons (elle est prévoyante, oh oui, un modèle pour nous tous hein !).

  • Les melons et les concombres (ci-dessous, je ne sais plus où j’ai planté mes melons chétifs) qui ne ressemblent à rien, mais je garde la foi.

Le saviez-vous ? L’aubergine et le piment se mettent en pause en juin-juillet et ne repartent qu’en août pour faire des fleurs et des fruits (haa c’est pour ça qu’ils sont toujours si petits ! ha non ???).

Semez

Vous n’en avez jamais assez ? Qui veut encore faire des semis ? MOIIIII. Ouf ça tombe bien il y en a encore à faire, j’ai eu peur de m’ennuyer !

Pour récolter en septembre-début octobre :

  • Les haricots, si vous voulez en manger tout l’été. Ils poussent si bien, c’est agréable. Et miracle de la vie : j’ai rangé et j’ai retrouvé des graines de haricots Purple (j’avais fini tout un sachet seulement en cette saison. Quand je vous dis que je n’en ai jamais autant semé !). Je vais pouvoir continuer gaiement !
  • Et les dernières courgettes (on ne sait jamais !)

Semez pour l’automne, hiver :

  • Des choux (Pe-tsai, Pack-choï, mizuna…) et des carottes.

Entretien

  • Paillez, paillez, paillez. N’hésitez pas à mettre vos épluchures directement sur votre terre ou sous la paille. Ces éléments contiennent de l’eau, ainsi ils contribueront à conserver une certaine humidité dans votre sol et à nourrir vos microorganismes qui apporteront les nutriments nécessaires à vos plantes estivales (on appelle ça du compostage de surface). Avec ces chaleurs les vers de terre ont tendance à somnoler s’ils ne sont pas stimulés.
  • Mettez des oyas (ci-contre, rendez-vous sur https://www.oyas.eco/content/20-la-boutique) si vous partez en vacances.
  • Gardez une soucoupe avec de l’eau pour les oiseaux !

Je vais aller buller dans mon jardin (quand j’aurais fini de mettre tous mes bébés aubergines et piments en terre. S’ils ne se font pas bouffer en une nuit ça sera un coup de chance hein !).

Note : 1 sur 3.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :