Comment rempoter une bouture de Monstera deliciosa

Cette liane est très à la mode et peut prendre des dimensions incroyables (3 mètres en intérieur et 20 mètres dans sa jungle amazonienne) ! Réfléchissez donc bien avant d’en adopter une, elle peut devenir envahissante (amour inconditionnel ?) ! D’ailleurs, Monstera ça sonne un peu comme monstre non ?

Pour en savoir plus sur l’entretien d’une telle bête c’est par ici.

Loréna et moi avons adopté la nôtre en prélevant une bouture sur une plante déjà grande dans un air bnb. Les propriétaires des lieux avaient dû la tuteurer le long du mur pour qu’elle ne s’étale pas par terre.

Et non, cet article ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe : rappelez-vous, la Monstera fait sa première apparition (timide !… Enfin elle prend quand même une bassine !) dans cet article :

Allez c’est parti pour cette merveilleuse aventure effectuée le jeudi 20 janvier ! Avec le rempotage de la bouture de Monstera, il y aura du frisson, de la crainte et de l’amour (comme un Disney finalement).

Comment obtenir une bouture sur une Monstera adulte ?

Pour prélever sur la plante sans lui faire du tort, pensez à bien couper un bout avec des racines aériennes et en-dessous d’un nœud. Pour comprendre comment faire, visitez ce site.

J’ai fait ça au feeling sans aller voir un tuto avant (ça va la maman de bébé bouture avait plutôt un caractère placide voire généreux). En revanche, j’aurais bien eu besoin d’un tuto pour savoir comment bouturer une Monstera dans l’eau car il faut plonger également le nœud (j’avais peur qu’elle pourrisse alors j’ai juste veillé à ce que les racines aériennes soient immergées en permanence. Veillez à changer l’eau une fois par semaine pour éviter le développement de mauvaises bactéries).

Mais la nature est généreuse et cela a marché !

Comment rempoter une bouture de Monstera ?

Nous voilà avec notre bouture sur les bras qui baigne dans sa bassine bleu lumière depuis trois mois. Restera-t-on à la regarder sans se lasser ?

Comment savoir si la bouture est prête à être transplantée ? Quand les premières racines blanches sortent et qu’elles vous paraissent assez nombreuses pour aider la plante à vivre dans la terre.

Elle est prête !

Comme je n’ai pas immergé le nœud, j’aurais pu avoir plus de racines ! Si j’avais su avant…! Fort heureusement, en la rempotant, j’ai enterré la base de la plante donc elle fera de nouvelles racines dans la terre (je l’espère).

Rempotage pas à pas

Voici le pas à pas tant attendu pour rempoter une Monstera en toute sécurité (attention aux dents !). Lisez-le avant de commencer quoi que ce soit pour connaître les étapes par cœur : avec cette plante sauvage vous n’aurez pas le loisir de le relire pendant que vous êtes en train de la rempoter, croyez-moi !

Matériel

  • Un pot (bleu de préférence, il ne faudrait pas la brusquer).
  • Des billes d’argile (pour le drainage). Ce n’est pas une obligation et si vous n’en avez pas contentez-vous de boucher le trou de drainage du pot par une pierre ou deux, ça fera grandement l’affaire !
  • Du terreau.
  • Une bonne dose de courage (ça mord je vous dis !).
Ce n’est pas tout à fait le même bleu, j’espère que ça va marcher !
  • Remplissez le fond du pot de billes d’argile. Jusqu’à maintenant vous ne touchez pas la plante donc, on se détend !
  • Emplissez le pot de terreau jusqu’en haut tout en commençant à parler doucement à la plante (pour la préparer psychologiquement à sortir de l’eau et à être en contact rapproché avec vos mains !)
  • Prenez la plante DÉLICATEMENT (mais ça bouge ce truc !), parlez-lui avec une voix douce et surtout, montrez-lui que vous maîtrisez la situation (ou faites semblant sinon elle va paniquer davantage !)
  • Placez-la dans la terre en creusant pour implanter correctement les racines, enterrez le nœud pour qu’elle tienne debout, tassez.
J’ai bien tassé, pas taper !
  • Arrosez en pluie fine mais abondamment le terreau.
Cette petite douche l’a fait roucouler de plaisir
  • Mettez le paillage (oui, même à l’intérieur le paillage a son utilité, c’est moins moche que du terreau je trouve et ça garde l’humidité plus longtemps) et arrosez-le (pour le stabiliser : a priori il n’y a pas de vent chez vous donc pas de risque qu’il s’envole, quoique la soufflerie de l’aspirateur…?)
Elle est bien avec son paillage de chanvre

Et voilà, vous n’avez plus qu’à porter délicatement (mais c’est lourd ce truc !) la Monstera et la remettre à l’endroit exact où elle était dans sa bassine? ok ? Sinon je pense qu’elle sortira de son petit pot pour vous grattouiller les orteils pendant que vous regardez Netflix (la nôtre est dans le salon).

  • Veillez à ce que le terreau soit toujours humide pendant deux semaines après le rempotage (pour faciliter l’enracinement).
Bébé Monstera dans le salon, près de la fenêtre

Ooh regardez depuis qu’elle a quitté sa bassine ses feuilles me suivent affectueusement du regard. Je crois qu’elle se sent mieux depuis qu’elle est dans son pot.

Elle me regarde non ? ❤

Pour aller plus loin sur le rempotage d’une Monstera adulte (je n’ai pas osé m’aventurer là-dedans, déjà qu’un bébé de ces plantes est assez effrayant !) allez sur ce courageux site.

Halala, qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour se tenir à la mode des dernières tendances en termes de plantes d’intérieur ! Je sens qu’on s’apprivoise mutuellement maintenant.

2 commentaires sur “Comment rempoter une bouture de Monstera deliciosa

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :