Poinsettia : tout savoir sur l’entretien de l’étoile de Noël

Bon, vous pensiez y échapper mais voilà, on vous a offert la fameuse étoile de Noël (et pas étoile des neiges, pays merveilleux) autrement nommé le poinsettia. Que c’est kitch ! C’est une plante, même si elle n’est pas à votre goût, vous n’allez pas la jeter ni la laisser dépérir, ce n’est pas bon pour le qi de la maison.

C’est quoi le poinsettia ?

Un peu de botanique pour cette plante qui n’apparaît dans nos jardineries QUE et UNIQUEMENT pendant les périodes de Noël, parce que c’est à cette période qu’elle fleurit ! Vous comprenez bien que le chaland n’irait pas acheter un arbuste vert !

Une vivace

Contrairement à ce que l’on pense, cette plante (qui est un arbuste) est une vivace qui dure plusieurs années. Quelle tristesse de la voir finir à la poubelle dès que ses feuilles colorées tombent… !

Son petit nom c’est Euphorbia pulcherrima (de la famille des euphorbiacées) autrement dit des euphorbes, si vous voyez ce que je veux dire.

Vous voyez ça ? Bah c’est pas un poinsettia mais c’est de la même famille !

Des fleurs particulières

Ce qu’on nomme fleurs sont en réalité les bractées rouges (extension feuillée de la fleur) qui entourent de minuscules fleurs. C’est le même principe pour les bougainvilliers.

Du Mexique à la France, des climats différents

Quand je disais que c’est une plante d’intérieur qui aime la chaleur (pas en-dessous de 18°) et l’humidité, j’avais raison parce qu‘elle nous vient du Mexique.

Globalement placez-la dans un endroit lumineux, à l’abri des courants d’air (la petiote n’aime pas) et arrosez dès que le terreau est sec (vous touchez avec votre doigt pour savoir).

Passons maintenant en revue l’entretien de votre poinsettia en suivant l’ordre chronologique de son arrivée chez vous.

Mon poinsettia pendant les fêtes

On vous l’a offerte, ça y est et il va falloir vous en occuper ! Pour l’instant elle trône fièrement sur le chemin de table en parfaite décoration de Noël. Elle est dans son élément.

Avec ces jolies paillettes, n’est-ce pas irrésistible ?

Des arrosages méticuleux

Cela fait une semaine et vous trouvez qu’elle tire un peu la tronche.

  • C’est qu’il faut l’arroser avant que le terreau ne sèche car elle est en pleine période de floraison (ce sont ses bractées rouges qui accompagnent les fleurs minuscules). La fleur de l’âge quoi.
  • Vous pouvez pousser le bouchon jusqu’à la vaporiser avec de l’eau à température ambiante (s’il vous plaît, elle est frileuse).

Si vous n’êtes pas une fan des cols roulés et que chez vous il fait chaud mais sec, pensez à installer une humidité ambiante autour de votre poinsettia. Comment ?

  • Placez des billes d’argile et remplissez d’eau son joli cache-pot ou sa soucoupe.
  • Repositionnez votre poinsettia sur cet ingénieuse invention.

Pourquoi les billes d’argile et pas seulement une bête soucoupe d’eau ? Pour éviter que les racines ne soient en contact avec l’eau et qu’elles en pourrissent les pauvres !

Mon poinsettia après les fêtes

Vous avez fêté le Nouvel An et repris la route du travail, de l’école, du métro. Votre plante commence à perdre ses belles feuilles rouges (ou fuschias ou crèmes, tout dépend de votre choix) malgré vos bons soins et elle n’a plus sa beauté d’antan. Pas de panique, tout est normal.

Mon poinsettia défleurit, le début du repos végétatif

Entre février et avril votre poinsettia va perdre ses fleurs et commencer à rentrer en hibernation (alors que vous sortez de la vôtre… si on n’est pas en décalage total, je ne sais pas ce que c’est !). Les belles feuilles qui tombent c’est le top départ pour :

  • réduire les arrosages, attendez maintenant que le sol soit sec entre deux arrosages et enlevez la soucoupe avec les billes d’argile ;
  • tailler votre poinsettia fin avril en rabattant les tiges de 10 à 5 cm (plus elles seront courtes plus elles feront de nouvelles jolies pousses qui porteront les prochaines fleurs) ;
  • en avril-mai, soit vous la rempotez dans un plus grand pot, avec un nouveau terreau ou vous lui mettez de la nourriture (engrais, belle bouse, compost…) ;
  • durant l’été comme toutes vos plantes d’intérieur (ça les dépoussière et ça vous désencombre) sortez-la dehors mais à l’ombre hein !
  • en août vous reprenez des arrosages abondants (comme pendant les fêtes) et un petit peu de nourriture ;
  • en septembre vous rentrez votre plante.

Mon poinsettia avant les fêtes de Noël (1 an après)

Alors dites-moi, si jusque là votre plante a tenu et qu’elle est même devenu un bel arbuste, ça ne vous dirait pas qu’elle refleurisse et que vous annonciez, fier comme un paon, que c’est vous qui l’avez fait ?

Il y a un petit tour de magicien à savoir parce que cette plante a besoin qu’on lui indique qu’elle doit fleurir (vous pouvez lui demander mais je ne suis pas sûre que cela fonctionne à 100 %).

Mon poinsettia rougit dans le noir

Courant septembre, vous allez placer votre poinsettia dans le noir pendant au moins 14h par jour ! Vous continuerez pendant plus de deux mois en arrosant peu (gardez le terreau sec entre deux arrosages).

Vous arrêterez ce petit jeu dès que votre poinsettia aura fleuri (logiquement à Noël !) et vous pourrez le replacer sur vos tablées festives !

Alors, vous êtes prêtes à tenter l’aventure ?

Note : 3 sur 3.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :