Activités de novembre au jardin

Haa, il pleut davantage et les températures se rafraîchissent nettement ! Mais est-ce à dire qu’on délaisse le jardin au profit de la couette et du chocolat chaud ? Que nenni ! Attendez fin décembre début janvier pour ce repos bien mérité (Ha bon ? Il y a des fêtes sur ces périodes ? Comme cela tombe bien !).

Plantez des bulbes !

J’adore les bulbes, ils sont souvent les premiers de la saison à nous offrir de belles fleurs. Les crocus cassent la croûte de neige en février, premiers points de couleur sur une toile blanche. Les tulipes et les narcisses prennent le relai, puis les iris forment le bouquet final.

Des tulipes prêtes à parcourir le sol pour déployer leurs feuilles au printemps.

Mes parents déménageant, ils auraient laissé énormément de bulbes de tulipes, de narcisses, de crocus à safran et d’iris. Déterminée à enrichir la palette (pour l’instant très verte !) de mon jardin au printemps, j’en ai récupéré une bonne partie !

Les crocus à safran

Je les ai replantés dans mon jardin début novembre, le plus vite possible ! Ils avaient fleuri chez mes parents courant septembre ; leurs feuilles étaient donc encore bien vertes avant que je les arrache à leur terre mère. Si je veux qu’ils refleurissent l’année prochaine, pas question de les laisser dans le sac en papier trop longtemps !

Crocus à safran qui fait bronzette !

Les tulipes

Je me rappelle avoir acheté des variétés de tulipes très belles telles les Pink Lady, Angélique, Québec, Praestan fusilier et Givenchy (ça sert de prendre des notes !). Surprise au printemps pour voir quelles variétés j’ai récupérées !

Les narcisses

Peut-être y en avait-il dans mes récoltes, mais je ne crois pas ! Voici ceux qui étaient à Neuville et chez moi en 2019 (dans le temps jadis).

Vous ne savez pas comment planter des bulbes (quel est le haut, quel est le bas ? quelle profondeur ?) ? Plus d’infos par ici.

Les iris

Une amie (Colette de son prénom, elle se reconnaîtra) nous en avait donné six que j’avais soigneusement replantés chez mes parents (ce devait être en 2013), autant vous dire qu’ils sont nombreux maintenant ! J’en ai seulement récupéré deux qui ont été malencontreusement découpés par ma pioche (rien de tel pour les régénérer).

Iris qui sont bien repartis. Sur celui de droite on voit nettement les nouvelles feuilles sur les côtés.

Pour planter vos iris, placez le dos du rhizome au sud et les feuilles tournées vers le nord, entre juillet et octobre (c’était donc un peu tard).

Back to nostalgia, jardin en 2017 : Nephtys, narcisses et tulipes en folie, iris pas encore fleuris (la forêt de feuilles pointues à droite) !

Bouturez !

À la sainte Catherine, tout bois prend racine ! Eh oui ma brave dame, alors on bouture !

J’ai récupéré des branches de plantes chez mes parents que j’ai mises dans un essuie-tout et dans un sac pour le voyage ; deux jours plus tard le moment des boutures avait sonné. C’est dingue le nombre de boutures qu’on peut faire sur une branche !

J’ai pris :

  • du romarin (il est si beau et venait d’Auchan pour 2 euros, ha c’était une belle affaire ma brave dame !).
  • du laurier sauce.
  • du forsythia (la floraison jaune pétant au printemps, j’adore !).
  • du cytise.
  • et, of course, le buddléia « Dark Knight » dont je me suis beaucoup occupée à l’époque (j’adore l’odeur et la longue floraison estivale qui attire les papillons).
Boutures de romarin en cours (derrière les pots). Buddléia, cytise, forsythia et laurier sont prêts !

Pour en savoir plus sur les boutures, un exemple avec le framboisier dans cet article.

Semez

Ben quoi ? Si vous êtes en retard, il n’est pas trop tard (et j’ai en moi l’espoir). Certaines variétés acceptent d’être semées en novembre. C’était aussi l’occasion d’étrenner la lasagne toute fraîche, toute belle. Si vous ne savez pas de quoi je parle avec ma lasagne, c’est dans l’article précédent.

https://jardinerbioblog.wordpress.com/2021/11/13/la-lasagne-au-potager/

L’émotion m’étreint encore quand je repense à ces semis directement en pleine terre plutôt que dans des pots. J’en ai encore des larmes au bord des yeux.

Elles sont bien disciplinées et tellement serviables.

J’ai donc semé, le 17 novembre :

  • Des fèves “Supersimonia”. J’aurais donc deux variétés différentes de fèves (avec les “Agadulce” semées en septembre – serviables sur la photo).
  • Des carottes rondes de Paris.
  • Des pois nains “Douce Provence”.
  • Des radis “Eiszapfen” (à mes souhaits !).
  • Des épinards “Géant d’hiver”.

Malheureusement mes semis n’ont pas levé. Est-ce le gel, qui a duré deux jours une semaine après les avoir semés, ou des bestioles ? Seuls les radis sont sortis de terre ! Et les oiseaux grattent les feuilles mortes et me déterrent certaines graines !

Radis en rang d’oignons !

Plantez

Sur le même mode de « tout bois prend racine », c’est important de planter des arbres, arbustes en novembre même si vous êtes en location (ce sont les 4 saisons qui l’ont dit !).

Lors d’un troc des plantes, j’ai récupéré pas mal de végétaux que j’ai plantés en cette période :

  • Un prunier “Reine Claude” et un prunier – jenesaispasquelleprune –.
  • Un noisetier.
  • Deux pêchers (oui, je sais, ça prend de la place ! C’est mignon quand c’est petit mais on fait comment quand ça grandit ?). J’attends de voir s’ils vont prendre et on en reparle à ce moment-là, non ?
  • De la consoude (pour pailler avec ses feuilles et m’éviter d’aller chercher des feuilles mortes et de la paille pour entretenir mon sol).
  • Des épinards perpétuels (vu que c’est tellement dur de faire lever des épinards !). Ils ressemblent à l’oseille.
Les épinards perpétuels.
  • Un physalis.
  • Une ancolie.
  • Un kiwi autofertile (sinon il faut un pied mâle et un pied femelle) acheté, je l’avoue, à JARDILAAAAND.
Lilas qui se prépare pour le printemps, il fait sa star. Grâce à sa floraison (je ne l’ai encore jamais vu fleurir !) je saurai quand planter les patates !

Fleurissez

Refaites vos jardinières, les miennes ressemblent à ça :

Hum, de l’herbe en somme non ?

Et garnissez-les avec des plantes fleuries de saison (jacinthe, cyclamen…).

En manque d’idées pour vos jardinières ? Suivez-le guide :

https://jardinerbioblog.wordpress.com/2017/10/12/jardiniere-fleurie-pour-les-mois-tout-gris/

https://jardinerbioblog.wordpress.com/2018/10/04/les-objectifs-du-mois-doctobre-2018/

https://jardinerbioblog.wordpress.com/2018/11/01/les-objectifs-du-mois-de-novembre-2018/

https://jardinerbioblog.wordpress.com/2019/01/17/une-jardiniere-pour-cet-hiver/

https://jardinerbioblog.wordpress.com/2020/01/17/une-jardiniere-dhiver-toute-pimpante/

Protégez !

Ici ce n’est pas le même climat qu’à Paris et on a quand même enregistré quatre nuits à -2 et une à -6 (tu m’en diras tant) ! Autant vous dire que j’ai rentré mes plantes carnivores et mis du voile d’hivernage sur certaines plantes. Malheureusement je n’étais pas préparée : j’ai fini mon voile et je n’avais plus de paille.

Une capucine ça gèle, ne faites pas la même erreur que moi et protégez-la du froid.

N’oubliez donc pas :

  • De regarder la météo (fascinant n’est-ce pas ? Je ne sais pas pourquoi mais ça m’énerve de consulter le temps qu’il va faire).
  • De rentrer les plantes qui craignent le gel et vos boutures sous serre, ou chez vous dans une pièce pas trop chauffée.
  • De pailler au pied et/ou de mettre à vos plantes frileuses un joli voile d’hivernage.

Voilà vous savez tout sur les activités qu’on peut faire en novembre (si vous vous ennuyiez, je me doute que c’est le cas !).

7 commentaires sur “Activités de novembre au jardin

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :