Les 4 saisons au jardin : l’hiver

J’ai eu l’idée de vous faire des articles au fil des saisons. À mi-chemin entre une balade contemplative et une check-list des travaux au jardin. Une sorte de boîte à idées dans laquelle vous pourrez venir piocher au gré des saisons ! Ce sera aussi une jolie passerelle pour vous mener petit à petit vers l’autonomie alimentaire.

De décembre à février, le mémo rapide du jardinier

Vous êtes perdus dans les mois et dans les principales activités à accomplir ? Vite consultez ce mémo !

En décembre

  • Protégez les légumes d’hiver avec de la paille ou des feuilles sèches.
  • Ne laissez pas de parcelles nues.
  • Pensez aux futures semences que vous allez acheter.

En janvier

  • Consommez les légumes racines restés en pleine terre.
  • Plantez l’ail, l’oignon et l’échalote.
  • Plantez les arbres fruitiers hors période de gel.
  • Taillez les arbres fruitiers existants (ci-contre plantation d’un abricotier nain « Garden Aprigold »).
  • Planifiez le potager.

En février

  • Plantez les arbres fruitiers.
  • Taillez les rosiers.
  • Semez, les tomates, aubergines, poivrons en intérieur.
  • Semez les choux-fleurs en intérieur.
  • Faites germer les plants de pommes de terre pour les planter en mars.
  • Semez les pois et les fèves.

Pour aller plus loin et apprendre comment cultiver des pommes de terre sans se casser le dos !

Zoom sur les activités de l’hiver

Plantations et semis

En route vers l’autonomie alimentaire ! Installez de quoi vous produire des fruits et quoi de mieux que des arbustes fruitiers.

Où ? le long d’un mur ou d’une clôture en créant une haie fruitière . Évitez la proximité de votre potager (cela aurait pu faire une chouette haie qui aurait protégé vos cultures du vent) car les racines sont traçantes et rejettent dans votre potager. Pour une haie autour de votre potager, préférez des pommiers ou des poiriers palissés.

  • Quels arbustes ? Des framboisiers remontants et non remontants, des mûriers, des cassissiers… Pour deux personnes vous pourriez prévoir 5 pieds séparés d’1 mètre.
  • N’oubliez pas de planter vos bulbes (ail, oignon, échalote). Pour deux personnes 25 bulbes de 10 à 30 cm de distance suffiront.
  • Semez les petits pois. Pour deux personnes semez 12 poquets contenants chacun 3/4 graines de 30 à 40 cm de distance.

À lire aussi :

Planifiez

L’hiver c’est aussi le meilleur moment pour rester à l’intérieur, faire le point sur vos petites graines et surtout : planifier !

Pensez à étaler vos récoltes sur toute l’année. Cela va vous permettre d’obtenir des légumes toute l’année, même en hiver !

  • 1. Commencez par faire un plan de votre potager (ci-contre un plant de mon balcon, ça marche aussi !). Demandez-vous si vous voulez réagencer certaines parcelles, si tout était facilement accessible cette année… Puis matérialisez chaque parcelle et faites la liste des légumes que vous voulez voir pousser dans votre potager et répartissez ces légumes sur le plan selon l’exposition.

  • 2. Placez sur ce plan les légumes qui prennent du temps pour pousser (ails, carottes, céleris, choux, concombres, courges, courgettes, maïs, poireaux, tomates) à côté de ceux qui poussent vite (comme les épinards, haricots nains, laitues, navets, pois, radis).

  • 3. Remplissez votre potager avec les légumes que vous avez choisis selon les périodes de semis et de plantations.

Pour aller plus loin et apprendre quel légume pousse plus rapidement que lequel et bien plus encore :

Vous êtes paumés et vous ne savez plus quand semer quoi et combien de temps ça met à pousser surtout ? Courez vous acheter un calendrier papier qui sera votre carnet de bord. D’années en années, vous noterez tout ce qui concerne le jardin. Vous y inscrirez quand vous avez semé tel légume, combien de graines, est-ce que tout a pris, quand vous l’avez repiqué puis récolté. Mais surtout vous n’oublierez pas de faire un bilan de ce qui a marché et de ce qui a été un échec (car semé trop tôt, trop tard…) et vous rectifierez l’année suivante.

Le paillage

Je ne le répèterai jamais assez mais entretenez la vie du sol, c’est son activité qui va transformer ce que vous mettez dessus en nourriture pour vos plantes. Alors paillez !

  • Utilisez de la paille ou des feuilles mortes pour pailler et posez vos déchets compostables dessous (cela s’appelle du compost de surface mais caché parce que c’est plus esthétique).
paillage feuilles mortes

Pour aller plus loin :

Principales récoltes hivernales

Si vous vous êtes bien préparés en septembre, vous avez des légumes à récolter !

Vous vous rappelez ? Dans les objectifs de septembre, je vous indiquais les légumes à semer pour en avoir au cœur de l’hiver.

Vous pouvez récolter :

  • des poireaux ;
  • de la mâche ;
  • du chou kale ;
  • du chou-fleur ;
  • des navets ;
  • des carottes.

Entre autres hein ! Je ris sous cape et je pleure des larmes de sang car aucun de mes semis 2022 n’a fonctionné à part les fèves, (mais ça ne se récolte pas de suite).

À ne pas oublier

  • Nourrissez les oiseaux durant tout l’hiver.
  • Semez des engrais verts sur les parcelles vides et paillez pour protéger votre sol des aléas climatiques.

À lire :

Vous savez maintenant les activités principales que vous pouvez accomplir tout au long de l’hiver. Je retiens personnellement la plantation de davantage de fruitiers (dont j’irais chercher des boutures ou autres, mais pas d’achats) et la tenue d’un carnet de bord mois par mois. Cela me semble indispensable !

À bientôt et passez de belles fêtes de Noël !

Note : 3 sur 3.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :